25-09-2015 22:00 - Cinq Sénégalais morts dans la bousculade en Arabie Saoudite

Cinq Sénégalais morts dans la bousculade en Arabie Saoudite

Afrik.com - Le Commissaire au pèlerinage au Sénégal, le Général Amadou Tidiane Dia, a annoncé ce vendredi qu’au moins cinq Sénégalais sont morts dans la bousculade à Mina, près de la Mecque en Arabie Saoudite, survenue ce jeudi.

Au lendemain de la bousculade meurtrière à Mina en Arabie Saoudite, les différents pays dont leurs ressortissants se sont rendus dans le pays pour y accomplir le pèlerinage, qui est l’un des cinq piliers de l’Islam, cherchent à connaître les nationalités des morts.

L’inquiétude a gagné le Sénégal où chaque année des milliers de musulmans se rendent en Arabie Saoudite. Le Commissaire au pèlerinage, le Général Amadou Tidiane Dia, a annoncé ce vendredi, qu’au moins cinq Sénégalais sont morts lors de la bousculade.

Après les bousculades à Mina ayant occasionné 717 morts et 805 blessés, l’ONG Horizon sans frontières (HSF) demande au ministères des Affaires étrangère de mettre à la disposition des familles un numéro vert. Par ailleurs, HSF rouvre le débat sur les normes officielles régissant la sécurité de ces millions de fidèles musulmans qui se rendent chaque année à la Mecque.

Plusieurs pays à l’instar de l’Iran ont pointé du doigt les défaillances de sécurité en Arabie Saoudite lors du pèlerinage. Ryad a annoncé ce vendredi qu’une enquête « transparente » allait être rapidement lancée. Le roi saoudien Salman a organisé une réunion ce jeudi avec les responsables du pèlerinage. Il a annoncé que les résultats de l’enquête seraient dévoilés le plus tôt possible et qu’une « révision des plans » de l’organisation du pèlerinage serait effectuée.

C’est lors du rituel de lapidation de Satan dans la vallée de Mina que le drame a eu lieu. Ce rituel consiste à jeter sept pierres le premier jour de l’Aïd el-Kébir sur une grande stèle représentant Satan, et 21 pierres le lendemain ou le surlendemain sur trois autres stèles.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Afrik.com
Commentaires : 0
Lus : 2147

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)