22-10-2015 18:40 - Urgent- « Près d’1 million de personnes affectées par l’insécurité alimentaire et la malnutrition grandissante » en Mauritanie

Urgent- « Près d’1 million de personnes affectées par l’insécurité alimentaire et la malnutrition grandissante » en Mauritanie

PAM - Près d’1 million de personnes sont affectées par l’insécurité alimentaire et la malnutrition grandissante a constaté la directrice exécutive du PAM, Ertharian Cousin, précisant, dans un communiqué diffusé jeudi à l’issue de sa visite dans le pays, que le «manque de financement pourrait avoir des conséquences dramatiques pour les Mauritaniens vulnérables et les réfugiés maliens ».

Nous vous proposons l’intégralité du communiqué du PAM :

.................

Voyant les défis auxquels sont confrontés près d’1 million de personnes affectées par l’insécurité alimentaire et la malnutrition grandissante, la Directrice exécutive du Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) averti que le manque de financement pourrait avoir des conséquences dramatiques pour les Mauritaniens vulnérables et les réfugiés maliens.

"La Mauritanie subit de plein fouet les effets des crises alimentaires répétées, de la malnutrition chronique et de l'instabilité du Mali voisin", a déclaré Ertharin Cousin. "Nous sommes particulièrement préoccupés par la situation de la malnutrition aigüe, qui affecte 14 pour cent des enfants de moins de cinq ans en Mauritanie."

Pendant sa visite de deux jours, Mme Cousin s’est rendue dans le sud de la Mauritanie à la frontière avec le Mali où elle a visité le camp de réfugiés de Mberra et les communautés hôtes. Elle a rencontré les réfugiés, notamment les femmes dans un centre communautaire et les enfants d’une des écoles du camp. Elle a aussi rencontré les mères et les enfants souffrant de malnutrition dans un centre de santé local. Elle a également tenu des réunions avec les autorités, la communauté des bailleurs de fonds, le personnel du PAM et les agences sœurs des Nations Unies et les partenaires.

Du fait de la précarité de la sécurité au nord du Mali, près de 50 000 réfugiés ont besoin de l'aide humanitaire pour répondre à leurs besoins alimentaires. Le manque de financement cette année a conduit, par moment, à la réduction de la ration alimentaire reçue par les réfugiés, ne couvrant parfois que la moitié de leurs besoins nutritionnels.

"Le PAM lance un appel aux bailleurs de fonds afin que les réfugiés maliens ne soient pas privés d’une assistance vitale. Les mères comme Maya et Hadima m'ont dit qu'elles ne peuvent pas retourner dans leur maison avant que la sécurité ne soit rétablie. Elles ont besoin de notre soutien ", a dit Mme Cousin. "Nous sommes conscients que les ressources des pays donateurs sont drainées par les multiples situations d’urgences à travers le monde, mais le PAM est déterminé à continuer d’apporter une assistance alimentaire et nutritionnelle vitale aux réfugiés maliens et à plus d'un demi-million de Mauritaniens affectés par l’insécurité alimentaire et la malnutrition. "

Avec le démarrage de l’année scolaire 2015-2016, le PAM se prépare à fournir des repas chauds et nutritifs à plus de 150 000 enfants à travers le pays. Ces repas constituent une bouée de sauvetage pour les enfants dans la mesure où beaucoup de parents ont du mal à fournir deux repas quotidiens à leurs familles. Mais sans des financements supplémentaires urgents, le PAM ne pourra mettre en œuvre son programme d’alimentation scolaire que pendant deux mois au cours cette année scolaire.

Avec moins de la moitié de ses besoins en financements couverts, le PAM a besoin de 11 millions de dollars EU pour répondre aux besoins urgents.

Le PAM estime qu'une personne sur quatre souffre d'insécurité alimentaire, ce qui signifie qu'ils n’ont pas assez à manger pour mener une vie saine. Parmi elles, plus de 200 000 personnes sont en insécurité alimentaire sévère et ont besoin d’une assistance immédiate pour protéger leur vie et moyens de subsistance. Les familles dirigées par des femmes sont les plus touchées.

Les derniers chiffres montrent que le taux de malnutrition aiguë globale (MAG) dépasse le seuil d’urgence de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) de 15 pour cent atteignant jusqu’à 28 pour cent, dans six (sur 15) régions dont celle visitée par Mme. Cousin. Dans l’ensemble du pays, le taux de MAG a augmenté de plus de quatre points par rapport à juin 2014, pour atteindre 14 pour cent en juin 2015.

Le PAM travaille en collaboration très étroite avec le gouvernement de la Mauritanie et ses partenaires pour répondre aux besoins immédiats tout en favorisant le développement durable à long terme à travers les programmes de renforcement de la résilience et de protection sociale.

..........................

Le PAM est la plus grande agence humanitaire qui lutte contre la faim dans le monde en distribuant une assistance alimentaire dans les situations d'urgence et en travaillant avec les communautés pour améliorer leur état nutritionnel et renforcer leur résilience. Chaque année, le PAM apporte une assistance à plus de 80 millions de personnes dans près de 80 pays.

Suivez-nous sur Twitter : @WFP_WAfrica, @WFP_FR

Pour plus d’informations, veuillez contacter:

Marie-Joelle Jean-Charles, WFP/Mauritanie, mariejo.jncharles@wfp.org, +222 27093363

Adel Sarkozi, WFP/Dakar, adel.sarkozi@wfp.org, + 221 776375964



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 5
Lus : 1800

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • lass77 (H) 23/10/2015 20:02 X

    Que pense Aziz d'une telle situation en sachant qu'il est à la tete d'un pays si riche. il ne réagit le fait que 71% des Mauritaniens vivent dans la misere dans un pays qui a du petrole , du fer , du cuivre , de l'or et richesses secretement exploités. les Trois millions et plus de Mauritaniens ont aussi droit à leur part de gateaux des richesses du pays. Aziz oublie cette donnée , que lui disent tous ses oulémas et autres imams , precheurs et conseillers religieux nombreux dans ce pays.

  • cccom (H) 23/10/2015 08:09 X

    Urgent suite.. Ertharian Cousin , Votre appel pathétique me chatouille profondément le cœur, déjà fragilisé par 2 AVC : Face à cette famine notre ministére de l’Agriculture se donne le luxe perpétuer: 1-La vente aux lobbies écologistes internationaux militants des oiseaux migrateurs européens d’une partie du territoire national la plus utile en terme d’abondance d’eau (6 milliards de m3/an)et de terres agricolesirrigables sans pompage (50.000 ha) en 1990, le Delta, au prix de quelques carnets de gasoil aux techniciens du MDRE et chéque en devises au MDRE de l’époque. La création du Parc de Diawling a été dénoncé par écrit par le Ministre de l’Hydraulique de l’époque et par moi en ma qualité de responsable national du syndicat de l’Agriculture (plusieurs correspondances sont disponibles). 2-Silence également vis à vis de mes propositions récente d’un projet d’un million de palmiers réalisable à faible coût, pouvant créer immédiatement 4000 emplois de jeunes et à terme 40.000 emplois nouveaux, en 7 ans, pour la sauvegarde du palmier menacé de disparition totale du territoire national par le Bayoud et la sécheresse en plus d’un revenu national en production agricole supérieur à nos recettes minières actuelles. cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr

  • Ibiliss (H) 23/10/2015 01:52 X

    Pourquoi "urgent"??? La famine, les moustiques, l'insalubrité, le système D, ça, on en a l'habitude! Il faut bien plus que ces petits fléaux pour tuer un mauritanien!

  • cccom (H) 22/10/2015 22:26 X

    Urgent suite...On peut faire le bonheur de la Mauritanie et du PAM par un consensus de calibrage technique par l’OMVS du niveau du fleuve à la côte de +2 m à 2,5m de la Digue,pour récupérer prés de 200.000 ha de riches terres alluvionnaires du Delta aptes à la riziculture et à la polyculture (ref cartes pédologique FAO/OMVS/USAID) sont irrigables par gravité et sans pompage pouvant produire à volonté 1000.000 à 2000.000 de tonnes/an de céréales. La contrainte à ce bonheur est de pouvoir convaincre l’Etat mauritanien, l’UICN,et la WWF de transformer le Parc de Diawling en Parc mixte pour une mise en valeur agricole de ce potentiel non exploité.. cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr

  • cccom (H) 22/10/2015 19:57 X

    URGENT:Mme Ertharian Cousin verse des larmes pour nous trouver de la charité alimentaire. La paradoxe c’est que dans les années 80, l’Etat mauritanien s’était endetté dans le cadre de l’OMVS pour construire le Barrage de Diama et ses annexes dont la Digue Rive droite pour y construire 8 vannes qui débitent un total de 200m3/s soit plus de 6 milliards de m3/an pouvant dans les conditions normales irriguer 1000.000 d’ha pour produire à eux seuls l’autosuffisance alimentaire du pays et et exporter un surplus de 80% de produits alimentaires. Prions Allah pour que des gestionnaires de nos ressources naturelles viennent d'urgence dessécher les larmes de cette bonne Dame cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr