25-10-2015 21:00 - « Aujourd’hui grâce aux efforts de la Maison des Cinéastes, le cinéma est accepté à sa juste valeur en Mauritanie », dixit Mohamed Idoumou, Directeur du Festival Nouakshort Film

« Aujourd’hui grâce aux efforts de la Maison des Cinéastes, le cinéma est accepté à sa juste valeur en Mauritanie », dixit Mohamed Idoumou, Directeur du Festival Nouakshort Film

L'Authentique - Lors de l’ouverture, vendredi 23 octobre au village de la Biodiversité, de la dixième édition du Festival Nouakshort Film, le Directeur artistique, Mohamed Idoumou a souligné, en substance que le cinéma a été accepté et consommé aujourd’hui en Mauritanie grâce aux efforts de la Maison des Cinéastes durant ces dix dernières années.

Constatant qu’à « une époque il y’avait une mentalité forte tout ce qui image et photos mais l’absence de consommateur était significative… Ce qui n’est pas le cas aujourd’hui ».

Prenant la parole la ministre de la Culture et de l’Artisanat, Mme Hindou Mint Aïnina a remercié la Maison des Cinéastes pour « les efforts déployés pour imposer cet art en Mauritanie, le cinéma. Et aussi de faire cet événement annuel en regroupant tous les Mauritaniens devant le grand écran».

Selon la Ministre, son établissement va « encourager et continuer d’accompagner cette action grandiose dans la culture mauritanienne ». « Votre structure mérite beaucoup une récompense et d’accompagnements » ajoutera-t-elle à l’adresse de la Maison des Cinéastes.

« Les cinéastes internationaux notamment les soudanais et Mauritaniens ont permis le rapprochement des cultures des deux Etats » constatera-t-elle. Durant la première journée, une dizaine de films mauritaniens et internationaux arabes (Bahreïn, Maroc, l’Egypte, Soudan, Tunisie) ont été projetés sur le grand écran.

Il faut rappeler que la dixième édition va durer une semaine. Les Cinéastes mauritaniens et internationaux vont se croiser le faire durant les compétions nationales et internationales. Les lauréats de la compétition seront distingués par un jury composé d'experts nationaux et internationaux et bénéficieront des prix incitatifs.

Cheikh Oumar NDiaye



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1620

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)