06-11-2015 17:16 - Crash en Egypte : les premiers Britanniques rapatriés, des vols EasyJet annulés

Crash en Egypte : les premiers Britanniques rapatriés, des vols EasyJet annulés

Le Parisien - Ils sont 20 000 Britanniques coincés à Charm el-Cheikh en attente d’un rapatriement. Londres a suspendu les vols de et vers cette ville en attendant de contrôler la sécurité de l’aéroport. Une décision prise pour veiller à la sécurité des Britanniques, a expliqué David Cameron, six jours après le crash d'un avion russe en Egypte dont le groupe jihadiste Etat islamique (EI) s'est dit responsable.

En fin de matinée, le premier avion rapatriant des Britanniques a décollé à destination de Londres, un vol sans bagages en soute. Un deuxième appareil est parti en début d'après-midi. Selon l'aviation civile égyptienne, seuls 8 vols et non 29, comme annoncé précédemment, sont prévus dans la journée pour rapatrier les touristes britanniques de Charm el-Cheikh, la station balnéaire de l'est de l'Egypte d'où avait décollé l'avion avant le crash.

Néanmoins, l'une des compagnies britanniques censées ramener les vacanciers, EasyJet, a affirmé que les autorités égyptiennes avaient suspendu les atterrissages de ces compagnies à Charm el-Cheikh sans préciser les raisons.

«Plan d'urgence»

«Cela veut dire que 8 des 10 vols d'EasyJet prévus (vendredi) ne vont plus pouvoir opérer», a-t-elle dit dans un communiqué sans préciser les raisons de cette interdiction. Elle a ajouté «travailler avec le gouvernement britannique pour trouver une solution» ainsi que sur «un plan d'urgence» lui permettant d'opérer une fois la permission de voler obtenue.

Les autorités égyptiennes ont réfuté ces allégations, évoquant un problème d'organisation avec «18 vols en même temps» soit un «énorme fardeau» pour l'aéroport explique le ministre égyptien de l'aviation civile.

En fin de matinée, les voyageurs britanniques embarquaient à bord deux avions d'EasyJet, dont l'un a décollé en fin de matinée et l'autre en début d'après-midi précise la compagnie. Les bagages des passagers devraient arriver d'ici une dizaine de jours a expliqué le secrétaire des transports britannique à la radio de la BBC explique The Guardian.

Le Premier ministre du Royaume-Uni a reçu jeudi le président égyptien Al-Sissi à Downing Street (l’équivalent anglais de Matignon). La rencontre entre les deux hommes a été froide. Du côté du Caire on reproche une décision « prématurée » prise sans prévenir le gouvernement égyptien.

Le ministre des Affaires étrangères Ahmed Abu Zeid a estimé dans le même temps sur la BBC radio que cela préjuge des résultats de l’enquête en cours. Si le Royaume-Uni juge la piste terroriste du crash d’un avion russe dans le Sinaï, l’Egypte écarte cette hypothèse.

Le Caire craint une chute de son attractivité touristique. Surtout que Londres a une nouvelle fois remis en question la sécurité de l’aéroport de Charm el-Cheikh. Il y a dix mois, des agents avaient déjà été dépêchés sur place pour inspecter la sécurité relate The Guardian.

Des passagers interdits de bagages en soute

Signe de la tension ambiante, la compagnie aérienne néerlandaise KLM a interdit les bagages en soute sur son vol Le Caire-Amsterdam de ce vendredi. Les Pays-Bas avaient suspendu en début de semaine leurs vols au départ ou à destination de Charm el-Cheikh.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1675

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • lass77 (H) 07/11/2015 22:37 X

    De toute c'est le calme avant la tempete. Poutine réagira avec vigueur contre les sanctuaires et les pays du Golfe qui s'amusent à les financer et à fournir des armes que ce soit en Syrie , au Yemen , en Irak. Poutine prépare une gigantesque représaille. il sait que c'est bien les terroristes de Daech qui ont fait tomber cet avion , et il agira en conséquence dans la région. Wait and see.

  • Mohamedene (H) 06/11/2015 17:40 X

    En tout cas une chose est sûre chez DAESH et façon générale chez tous les Djihadistes, c'est qu'ils ont le "quilam Kowry", c'est à dire qu'ils ne mentent jamais. Depuis le premier jour, ils ont revendiqué l'attentat de Charam Chekh, a suivi les dementi Russe et Egyptien, voilà que la panique s'empare des occidentaux. Pauvres d'Egypte, de la Tunisie et autres pays maghrébins qui dorment sur des lauriers tels que les recettes du tourisme dont les populations n'en trouvent que sous forme d'esclaves au service de gens fortunés que l'insouciance et le ras de bol de leur vie dirige chez nous. Ce sont les populations musulmanes et l'Islam les grands perdants de ce désastre nommé DASESH et compagnie.