07-11-2015 13:30 - Les trois fils de feu Baba Ould Maata portent les noms de livres malékites… [VIDEO]

Les trois fils de feu Baba Ould Maata portent les noms de livres malékites… [VIDEO]

Bellewar Media - L’érudit feu Baba Ould Maata, inégalable en termes de parfaite maîtrise des sciences du legs et du devoir religieux (Ilem Varaydh), a entouré sa progéniture d’une excellence éducation, fondée sur les valeurs de l’Islam.

Ses trois fils portent tous les noms de livres malékites : Dessoughi, Derdiri et Cheikh Khlil. Il est également le père de deux filles, Zeinebou et Ibtissame. Né à Moudjeria en 1958, au Tagant, El Marhoum Baba est le fils de Mohamed O Maata et de Comba Demba.
Il a étudié depuis son très jeune âge le Vigh dans les mahadras de la moughataa de Moudjeria. L’autre particularité très rare qui a caractérise l’éminent érudit, c’est sa capacité de s’exprimer avec la plus grande éloquence et lucidité aussi bien en arabe qu’en français.

Qu’Allah le Tout Puissant l’accueille en Son Saint Paradis
A Allah nous appartenons et à Lui nous reviendrons
We Inna Lilla We Inna Ileyhi Rajioun.






Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 2342

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • BELMAGVAR (H) 07/11/2015 21:51 X

    Inauguration lillahi we inauguré ileyhi raiponce une grande perte. Paix à son âme

  • mdmdlemine (H) 07/11/2015 15:44 X

    Hachmi, je suis certain qu'il n y a eu aucune volonté à établir une comparaison entre les noms de Baba fils et l'incinération des livres malékites. Le parallélisme existait mais n'a jamais été explicité ni au temps où il pouvait servir d'argument pour le présent, c'est juste un portrait dressé d'un Grand érudit qui a consacré sa vie à la modestie, au savoir et à la pièté sans tambours ni trompettes

  • hachmi (H) 07/11/2015 14:20 X

    Paix à son âme, il fut la démonstration que le savoir peut être partagé et n'est pas spécifique à une race, une couleur moins encore une tribu ou caste. Baba a été un assembleur, un humble surtout un homme de Dieu. C'est pourquoi j'aimerai qu'en ces moments de recueillement d'éviter certaine allusions qui ont constitué une ligne de fracture entre nous, à savoir le nom de ces enfants correspondant aux livres malékites, dès lors que l'on sait que Biram a brulé ces livres en publique. Faire allusion à ça, de la part d'une Télé nationale au service d'une seule pensée est comme jeter l'huile sur le feu !

  • mdmdlemine (H) 07/11/2015 13:54 X

    Un érudit au vrai sens du terme loin des Oulémas "banave" qui a servit l'unité nationale en communiquant son vaste savoir en arabe et en français. Qu’Allah le Tout Puissant l’accueille en Son Saint Paradis A Allah nous appartenons et à Lui nous reviendrons We Inna Lilla We Inna Ileyhi Rajioun.