10-11-2015 13:30 - 40 femmes se dirigent a pieds de Bir Moghrein à Zouerate en guise de protestation et l’une d’elle accouche en cours de route

40 femmes se dirigent a pieds de Bir Moghrein à Zouerate en guise de protestation et l’une d’elle accouche en cours de route

Mourassiloun - Une quarantaine de femmes de la ville de Bir Moghrein se sont dirigées à pieds, ce lundi matin de la ville de Bir Moghrein en direction de Zouerate capitale de la région du Tiris Zemmour. Elles protestent contre la procédure de distribution des vivres et secours suites aux dernières intempéries qui ont démoli des centaines d’habitations.

Elles accusent le Hakem adjoint et la commission chargée de cette mission de les avoir ignorées au détriment d’autres moins méritants. Ces femmes ont parcouru hier 5 Km à pieds en direction de Zouerate distante de 300 Km et ce, malgré les tentatives des élus locaux et responsables de les faire revenir sur leurs décisions.

En cours de route, l’une de ces femmes dénommée Mariya Mint Samba, aidée par ses compagnes, a accouché d’un garçon sous un arbre. Priée par ses amies de revenir a Bir Moghrein, elle refusa.

La porte parole du groupe Mina Mint Mohamed Dada a indiqué que ces femmes entendent arriver devant les locaux de la Wilaya a Zouerate pour demander à l’Etat sous la direction du président Mohamed Ould Abdel Aziz de leur rendre justice.



Traduit a partir de Mourassiloun.com



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 2373

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • Ibiliss (H) 10/11/2015 23:21 X

    "Vous rendre justice"???? Mais, vous êtes en Mauritanie, mesdames! En outre, la couleur de votre peau ne joue pas en votre faveur!

  • Ksaleh (H) 10/11/2015 18:13 X

    Comment trouver des hommes de cette poigne pour nous extirper définitivement de cette misère et injustice ambiante ?

  • Symaodo (H) 10/11/2015 15:14 X

    OUI c'est la Mauritanie de la rectification et ère nouvelle.on donne a des sinistrées de quoi se vêtir et se nourrir,de petits préfets ou cdts de brigade falsifient des listes,changent des noms,volent,font du tribalisme et les ayants droits ne trouvent rien,et en plus ceux sont des femmes avec le climat très rude de bir moghreine.

  • foutaanke (H) 10/11/2015 15:13 X

    thiey,Mauritanie !!!un pays parmis les plus pauvres ca se confirme et je me demande ou' sont ceux qui le croyaient un paradis sur terre en accusant les etrangers d'etres des affamés et encombrant?