24-12-2015 09:12 - Un accident de la route, une leçon de vie

Un accident de la route, une leçon de vie

Kassataya - La nouvelle de l'accident fatal qui a emporté deux jeunes Mauritaniens à la fleur de l'age nous a tous totalement abattus . C'est une tragédie si soudaine que nous en sommes comme sonnés et ne pouvons l'imaginer. Notre chagrin est tellement immense, que nous n'osons imaginer dans quel état les familles éplorées peuvent être, et quel courage ils doivent déployer.

Chacun gardera en mémoire ces deux jeunes. Que Dieu les accueille au paradis ils le méritent j'en suis sur. Quand des vies sont perdues de la sorte on ne doit pas insister sur une compassion éternelle, la rigueur doit prendre place. La responsabilité de tous nos actes se niche en la volonté de DIEU .

Certes en tant que Musulman on doit adhérer à une certaine volonté divine de disposer de l’âme de tout être vivant. Mais ici je veux rappeler nos responsabilités et celle des autorités. Chaque jour que Dieu fait on compte des victimes d'accidents de routes qui sont dans des états délabres et impraticables. Il est temps de faire une analyse complète de la situation et de changer les mentalités en Mauritanie.

La clameur est grande . Enlèvement traverse déserts, montagnes, forets et océans parce le père de l'un des victimes est le Président de la République. Mais qui sait Combien de vies anonymes et innocentes, sont tous les jours emportées dans des accidents de la route suite à des irresponsabilités et négligences indignes de nos autorités.

que les autorités sachent que la mort, notre compagne de tous les jours n'a ni age, ni couleur de peau. L’État reste garant de la sécurité des citoyens partout et surtout sur la route. L’état doit veiller à ce que de tels éventements douloureux puissent au moins diminuer et cela par du sérieux.

je m'incline devant ce drame et présente toutes mes condoléances aux familles des victimes.

Mohameden FALL



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 3455

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • lass77 (H) 25/12/2015 10:48 X

    Ne déformez pas le sens et le fond de cet article. Paix à leur âme. C'est aussi leur destin Allah l'a décrété ainsi. Je réagis toujours sur cridem à chaque fois que la vie d'un citoyen est emportée sur les routes Mauritaniennes dont la plus tragique concernait l'armée Mauritanienne avec une dizaine de morts et on a eu des Noms sur Cridem... Je disais souvent qu'il fallait un accident de choc pour que les autorités bougent de type un membre ou un proche des gouvernements soit touché. Et malheureusement c'est arrivé et ça touché le president de par son fils. Ceci dit avec cette épreuve en tant que Chef d'Etat d'un pays comme la Mauritanie pourquoi il ne decrete pas la construction des routes dignes que merite la Mauritanie. Des autoroutes à double sens de l'est à l'ouest et du Nord vers le Sud. est ce compliqué ? la Mauritanie n'a t-elle pas les moyens ? Tout le monde sait que l’état des routes est en partie responsable des accidents en Mauritanie , tout le monde le sait et le voit sans évoquer des solutions notamment les ministres et tous ses fonctionnaires en charge de ses questions.

  • Ibiliss (H) 24/12/2015 23:24 X

    Quel contorsionniste, que l'auteur de cet article! Laisse de côté la volonté divine, car celle-ci n'a jamais exclut la responsabilité! Alors, cher contorsionniste, je vais te donner un coup de pogne: nos gendarmes ne nous sont d'aucun secours: filez à la vitesse qui vous plait, surchargez votre tacot, roulez sans feu ou sans pare-brise, et passez sous leur nez, ils vous regarderont avec les mêmes yeux que les vaches regardent passer les trains! Et pour cause! Chacun fait ici ce qu'il veut bien! D'autorité, il n'y a aucune! Aussi, chacun de nous, à un moment ou à un autre, peu importe son activité, en payera le prix, ne serait-ce qu'en victime de dégâts collatéraux! Le prix de l'irresponsabilité!