03-01-2016 23:45 - Fermeture des Mahadras : Communiqué de dénonciation et de condamnation

Fermeture des Mahadras : Communiqué de dénonciation et de condamnation

Azzaman Info - Le réseau de la société civile pour la défense des Droits de l'homme en Mauritanie a publié un communiqué, dans lequel, il condamne avec force, la décision de fermeture des Mahadras (Ecoles coraniques), prise dernièrement par les autorités mauritaniennes, au niveau de certaines localités de l’Est du pays.

Ci-après l’intégralité de ce communiqué :

« Ce communiqué est adressé aux Oulémas « banava » (littéralement « casse-croute » en hassaniya), dont l’unique souci est la fermeture de Mahadras, qui ont formé plusieurs milliers d’érudits et d’innovateurs, aux produits intellectuels et religieux louables et précieux, à la fois en Egypte, en Arabie Saoudite, en Jordanie et au Maroc.

Des Oulémas qui ont conquis, avec résistance, sacrifice et grâce à leur riche et vaste savoir religieux le continent, afin de montrer le droit chemin à l’humanité toute entière ainsi que pour éradiquer le christianisme et l’athéisme dans ces tentaculaires et nombreux pays.

Que dira le Général à Allah, l’Unique, en fermant ces Ecoles coraniques qui représentaient le flambeau du savoir et du droit chemin. Ne te contentes-tu pas des nombreux signaux envoyés par le Clément et le Miséricordieux, pour comprendre qu’Allah consent des aubaines, sans jamais rien négliger.

C’est un rappel ( ghamziye) qui succède à un autre. Tu dois renoncer à ta guerre déclarée contre les Mahadras, car l’Etat mauritanien, débarrassé de ses Ecoles coraniques, devient un autre corps et une autre entité que nous ne connaissons pas. Sidi Mohamed Ould El Moustapha dit Khamess.

Traduit de l’Arabe par Cridem



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 2112

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • HOUDHOUD (H) 04/01/2016 07:44 X

    Quel illuminé alors!

  • Adelaïd (H) 03/01/2016 23:58 X

    Ces mahadras ou école coranique parmi ceux qui sont fermés, l’enseignement qu’ils dispensés aux enfants et jeunes en âge de faire leur vie correctement avec la société, était le salafisme, le soufisme, le djihad au nom d’Allah et du prophète (PSL) et toutes autres formes de nier l’existence de l’autre au non de l’islam, l’état à bien laisser trainer cette histoire depuis bientôt des années avant d’agir, cette situation a conduit à la formation des jeunes aujourd’hui comme terroriste, nous sommes pour la fermeture des Mahadras non autoriser. Nous n’avons rien contre les mahadras mais trop c’est trop, aujourd’hui tous les muezzins ont des salaires ce qui ne devrait pas avoir lieu, si la prière est faite pour Dieu et son envoyé, cela fait partie de leur multiplication sans raison.

  • sallabarry (H) 03/01/2016 23:22 X

    Monsieur Sidi med nous citoyens de ce pays sommes contre tout ce qui peut toucher à notre religion de près ou de loin mais ces mahadras sont sorti de la mission qui leur était vouè c'est vrai elles ont formè beaucoup de oulémas beaucoup d’érudits mais elles sont dèvenuent le fiefs d'el qaida et de daech et la majeurs parti des étrangers qui rejoignent les terroristes font escale quelque temps ds ces mahadras et nous ds ce pays nous avons besoin de paix donc si ces écoles ne remplissent plus leurs missions et deviennent une menace pour la paix et la stabilité de ce pays autant s'en débarrassè