04-01-2016 15:51 - Confédération Générale des Travailleurs de Mauritanie (CGTM) : Communiqué de Presse

Confédération Générale des Travailleurs de Mauritanie (CGTM) : Communiqué de Presse

CGTM - Les Dockers du Port Autonome de Nouakchott dit Port de l'amitié viennent de déposer, auprès de la direction du BEMOP, un préavis de grève générale qui sera observée dès le jeudi prochain si, d’ici là, un accord ne sera pas trouvé autour de la seule revendication des dockers qui consiste à l’annulation du système de sortie des conteneurs en ville (sortie TC).

Rassemblés dans un meeting organisé le jeudi passé, les dockers ont exprimé leur désapprobation du système de sortie TC appliqué depuis un certain temps en violation des règles régissant le travail de la main d’œuvres portuaires en vigueur dans notre pays.

A cours de ce meeting, les dockers ont confirmé leur disponibilité à s’engager dans toutes négociations sérieuses qui pourraient déboucher sur un accord qui permet la satisfaction de la revendication des dockers et la préservation de la paix sociale au sein de l’entreprise.

Face à cette situation, la Confédération générale des travailleurs de Mauritanie (CGTM) :

• exprime sa solidarité agissante avec le mouvement de protestation des dockers du port de Nouakchott et son soutien indéfectible à la lutte de ces derniers pour la satisfaction de leurs revendications légitimes.

• fustige le recours au système de sortie TC, qui a entraîné, dès son application, la détérioration des conditions de vie et de travail des dockers du port de Nouakchott

• invite le gouvernement de Mauritanie à prendre les mesures nécessaires en vue d’annuler immédiatement le système déloyal et illégitime de sortie TC

• exige l'ouverture de négociations sérieuses et constructive débouchant sur une solution consensuelle sur l'organisation de l’emploi des dockers et l’amélioration des leurs conditions de vie et de travail

• appelle les travailleurs à restés mobilisés dans la lutte visant la satisfaction de leurs revendications légitimes.

Ilot L, Nouakchott, Tél : 00 222 45 25 80 57 ; Fax : 00 222 45 25 60 24
Mail : cgtm@cgtm.org, web site : www.cgtm.org

Nouakchott, le 31/12/2015
Le comité Exécutif



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1550

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • El-kheir (H) 05/01/2016 10:10 X

    La CGTM, ne vous ridiculisez pas, interdire la sortie des conteneurs ce n'est pas une mesure légitime, ne trompez pas les dockers... Ils ont bien d'autres revendications à poser que celle-ci, demander une mesure hors de la loi pour un confort personnel en pratiquant un lobbying au détriment des autres.

    En plus lorsqu'ils dépotent un conteneur, cela se fait dans de mauvaises conditions et aux frais du propriétaire qui doit faire face à une dégradation de ses biens et souvent voire ses frais augmenter car il est rare qu'un conteneur soit dépoté et chargé normalement sur un camion,il faut en louer un second ou voire les dégradations augmenter encore.

    Au final, arrivé sur site, une équipe de dockers venue du port doit bien décharger le conteneur ou le camion alors pourquoi imposer cela?

    On doit être libre de dépoter un conteneur au port ou de se le faire livrer sur site. SI les dockers ont des revendications elles doivent être autres, basées sur le prix à la tonne, les heures sup, la prise en charge sociale, médicale, mais pas des revendications contre le droit des autres.