25-03-2016 18:45 - Communiqué de presse UNICEF Mauritanie-Première visite terrain pour les joueurs de la FFRIM [PhotoReportage]

Communiqué de presse UNICEF Mauritanie-Première visite terrain pour les joueurs de la FFRIM [PhotoReportage]

UNICEF - Ce mercredi 23 mars 2016 a eu lieu la première visite terrain UNICEF des joueurs de la FFRIM. Un évènement qui marque le début du partenariat entre la Fédération de Football de la République Islamique de Mauritanie (FFRIM) et le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) en Mauritanie, qui a été signé le vendredi 16 mars 2016.

Ce partenariat a pour objectif de capitaliser sur la popularité du football afin de promouvoir les droits de l’enfant en Mauritanie. Pour cette première visite, les trois joueurs phares de la sélection nationale, Oumar Ndiaye, El Khalil Moulaye Ahmed, Taghyoullah Denne, accompagnés du sélectionneur national, Corentin Martins se sont rendus au centre de protection et d'intégration sociale des enfants à Dar Naim et à l’unité pédiatrique de l’hôpital national.

Deux visites qui leur ont permis de mieux comprendre les problématiques liées à la protection de l’enfance et à la malnutrition. En Mauritanie, grand nombre d’enfants doivent abandonner l’école pour des raisons sociales ou économiques. Par exemple, près d’un tiers des enfants âgés de 6 à 11 ans ne sont pas scolarisés.

Le Centre de Protection et d’Intégration Sociale des Enfants, appuyé par l’UNICEF, accueille les enfants déscolarisés et leur offre la possibilité de se former : cours d’alphabétisation, formations en couture, en coiffure ou encore en menuiserie. Outre ces activités, les enfants à problèmes de protection ont la possibilité d’être hébergés dans le centre.

Quant à l’unité pédiatrique de l’hôpital national, elle accueille et prend en charge les enfants souffrant de malnutrition. Dans le pays, actuellement 157 000 enfants de moins de 5 ans sont touchés par la malnutrition aigüe sévère. UNICEF appuie la prise en charge et le suivi de ces enfants.

La visite au centre de protection s’est terminée par la signature d’un ballon et de maillots de football pas les joueurs, destinés aux enfants.

La semaine dernière, M. Ahmed Yahya, président de la FFRIM avait déclaré : « Je suis fier que nous puissions utiliser le football afin d’aider les enfants dans le besoin, leur faire assimiler d’importantes leçons de vie et leur permettre également de s’amuser et de profiter de leur enfance». UNICEF et la FFRIM : un partenariat qui pourra faire avancer la promotion des droits de l’enfant.

****************

L’UNICEF, un des principaux organismes d’aide humanitaire et de développement, travaille partout dans le monde en faveur des droits de chaque enfant. Les droits de l’enfant commencent avec un hébergement sûr, une bonne nutrition, la protection contre les catastrophes naturelles et les conflits et durent toute la vie : soins prénataux pour une naissance en bonne santé, eau propre et assainissement, soins de santé et éducation. L’UNICEF s’efforce depuis près de soixante-dix ans d’améliorer la vie des enfants et de leurs familles.

Pour de plus amples informations :

Zahra Cheikh Malainine
Spécialiste Communications & Plaidoyer
UNICEF en Mauritanie



Avec Cridem, comme si vous y étiez...




















Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : UNICEF
Commentaires : 0
Lus : 1944

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)