08-04-2016 17:33 - Intégration régionale en Afrique : Le Maroc plutôt bon élève

 Intégration régionale en Afrique : Le Maroc plutôt bon élève

Yabiladi - Dans le tout premier rapport sur l'intégration régionale en Afrique (IIRA), le Maroc affiche plutôt de bonnes performances. Dans cet indice mis en place par la BAD, le royaume affiche un degré d'intégration satisfaisant au niveau du groupe régional des Etats sahélo-sahariens et obtient le titre de pays le plus intégré au sein de l'UMA.

Détails de la fiche du Maroc qui a encore des efforts à faire pour mieux réussir son intégration sur le continent. La Semaine du développement de l’Afrique, qui s’est ouverte à Addis-Abeba en Éthiopie, le 31 mars, s’est achevée le 5 avril 2016.

C’est lors de cette rencontre consacrée à l’émergence sur le continent que la Banque africaine de développement (BAD), en collaboration avec la Commission de l’Union africaine (CUA) et la Commission économique pour l’Afrique (CEA) des Nations Unies, a livré le premier Indice de l’intégration régionale en Afrique (IIRA).

Pour parvenir à calculer les scores des pays, l’IIRA couvre16 indicateurs répartis sur 5 grands domaines : intégration commerciale, intégration productive, infrastructures régionales, libre circulation des personnes, et intégration financière. Compilées, les données permettent de mesurer les progrès enregistrés par un pays au sein de son groupe régional.

Le rapport 2016 couvre les pays membres des huit communautés économiques régionales (CER) reconnues par l'Union africaine. Pour chaque CER, une moyenne allant de 0 (bas) à 1 (élevé) est attribuée pour permettre de la comparer ensuite aux scores de chaque pays.

Le Maroc appartient à deux communautés économiques régionales : la Communauté des Etats sahélo-sahariens (CENSAD) et l’Union du Maghreb Arabe (UMA). Deux groupes régionaux dans lesquels le royaume a pu engranger de bons scores d’intégration.

Des résultats mitigés dans la zone CEN-SAD...

Au sein de la CENSAD où le score moyen est de 0,395, le Maroc intègre le club des « high performers » avec un score de 0,445 sur 29 pays présents au classement. Le royaume est 9ème du classement global de la CENSAD mené par des pays comme la Cote d’Ivoire (1ère avec un score de 0,641), le Bénin (0,587), le Togo (0,581), le Sénégal (0,569), le Niger (0,553) entre autres.

Dans le détail, le Maroc est 17ème au niveau de l’intégration commerciale avec un score de 0,318 contre une moyenne 0,353. Le royaume est 2ème au niveau des infrastructures régionales avec un score de 0,544 pour une moyenne régionale de 0,251. Avec 0,541, le Maroc occupe la 3ème place au sein de la CENSAD concernant l’intégration productive pour une moyenne régionale de 0,247.

Concernant la libre circulation des personnes, le Maroc se retrouve à la 18ème place avec 0,333 contre 0,479 pour la région. Dans le domaine de l’intégration financière et macroéconomique, le royaume n’est que 11ème avec 0,489 contre 0,524 pour la région CENSAD.

... mais meilleurs au sein de l'UMA

C’est sans doute au sein du groupe régional de l’Union du Maghreb Arabe que le Maroc réalise ses meilleurs scores. En dépit d’une participation importante de l’Algérie au PIB régionale (42%), le Maroc survole le classement régional des 5 pays qui composent cet ensemble.

Avec 0,577 de score total, il se classe 1er dans le classement de toute l’UMA où le score moyen est de 0,459. Le royaume doit cette performance à sa 2ème place dans le domaine de l’intégration commerciale où il réalise un score de 0,795 contre une moyenne régionale de 0,631. Au niveau de cet indicateur c’est la Tunisie (0,973) qui prend la tête du peloton, suivie du Maroc et de la Libye (0,748).

L’Algérie (0,638) et la Mauritanie (0) ferment la marche. Quant au domaine des infrastructures régionales où la moyenne régionale se situe à 0,491, le Maroc domine le classement avec 0,669 suivi de la Libye (0,667), de la Mauritanie (0,434), de l’Algérie (0,390) et de la Tunisie (0,491).





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1789

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)