12-05-2016 02:30 - Communiqué de presse conjoint : UNICEF et la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Mauritanie | L’UNICEF et la CCIAM s’unissent pour la promotion des droits de l’enfant en Mauritanie

Communiqué de presse conjoint : UNICEF et la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Mauritanie | L’UNICEF et la CCIAM s’unissent pour la promotion des droits de l’enfant en Mauritanie

UNICEF/CCIAM - Ce mercredi 11 mai a eu lieu la signature d’un partenariat entre la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Mauritanie(CCIAM) et le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) en Mauritanie.

Ce partenariat a pour objectif d’accroître le rôle du secteur privé dans la promotion des droits des enfants en Mauritanie et à assurer une participation efficace des opérateurs économiques dans la réalisation de ces droits.

L’UNICEF et la CCIAM conviennent à travers ce protocole d’accord, de plaider conjointement pour placer les droits et le bien-être des enfants au cœur des priorités du secteur privé mauritanien.

«UNICEF reconnaît le potentiel unique des entreprises en tant qu’alliées de taille pour le plaidoyer et la concrétisation des résultats pour les enfants » a déclaré M. Souleymane Diabaté, représentant de l’UNICEF en Mauritanie. « Cette alliance sera d’une grande utilité sociale et apportera davantage d’espoir dans un contexte de vulnérabilités souvent extrême ».

Outre les activités de promotion conjointe des Droits, ce partenariat permettra également de mettre en exergue l’importance de la responsabilité sociale d’entreprise. En acceptant ce partenariat, les entreprises choisissent d’effectuer leur activité économique dans un contexte digne des enfants.

L’UNICEF, conformément à son mandat, peut soutenir ces entreprises désireuses d’être actrice des Droits de l’Enfant à initier une démarche de Responsabilité Sociale d’Entreprise. Par le biais d’une série d’activités et de formations, les opérateurs économiques pourront donc être sensibilisés sur le développement d’activités économiques dans un contexte digne des enfants.

Impacter positivement la vie des enfants de Mauritanie, renforcer les capacités en termes de responsabilité sociale de l’entreprise, créer l’engagement de l’entreprise, tout en améliorant son image de marque : le partenariat entre la CCIAM et l’UNICEF représente une collaboration gagnant-gagnant qui conduira à l’atteinte d’objectifs économiques, mais aussi et surtout sociaux.

«Les enfants et la jeunesse, constituent, sans doute pour tout pays le capital le plus précieux. C’est dire que chaque enfant sacrifié, négligé est une immense perte pour tout Etat et une chance en moins pour toute société » a ajouté M. Mohamedou Ould Mohamed Mahmoud, président de la CCIAM.

«La CCIAM, interface publique-privée a inscrit à son programme plusieurs actions en faveur de l’enfance et de la jeunesse Mauritanienne, ce qui explique, aujourd’hui, son engagement particulier aux côtés de l’UNICEF, pour mieux sensibiliser et contribuer à intégrer la responsabilité sociale dans la culture du secteur privé Mauritanien »

****************

L’UNICEF, un des principaux organismes d’aide humanitaire et de développement, travaille partout dans le monde en faveur des droits de chaque enfant. Les droits de l’enfant commencent avec un hébergement sûr, une bonne nutrition, la protection contre les catastrophes naturelles et les conflits et durent toute la vie : soins prénataux pour une naissance en bonne santé, eau propre et assainissement, soins de santé et éducation.

L’UNICEF s’efforce depuis près de soixante-dix ans d’améliorer la vie des enfants et de leurs familles. Créée en 1958, la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Mauritanie (CCIAM) est devenue au terme de la loi 2000/04 du 17 Janvier 2000, un établissement public à caractère professionnel, doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière, dont la mission principale est d’encadrer et de représenter les intérêts économiques des entreprises commerciales, industrielles, agricoles, de pêche et de prestation de service auprès des pouvoirs publics.

Zahra Cheikh Malainine   Fatimetou BELLAMECHS pécialiste

Communication & Plaidoyer Directrice du CIMDET- CCIAMUNICEF en Mauritanie 303 Avenue de l’Indépendance, -BP 215, Nouakchott zcmalainine@unicef.orgcommunication@chambredecommerce.mr



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : UNICEF/CCIAM
Commentaires : 2
Lus : 1639

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • cccom (H) 12/05/2016 11:51 X

    (Suite UNESCO/CCCIAM) En créant au moins un collége parental à 150.000 UM/mois de type Oughoul El Ouahatt d’une commune rurale, vous favoriserez l’éveil de l’Etat, des Communes, des APE ou cadres locaux (qui paratage ma passion) qui sollicitent aider à l’émergence de nouvelles générations de jeunes docteurs scientifiques à l’âge de 20 ans qui sauve nos jeunes actuels de l’extrémisme et du chômage qui sauve la Mauritanie. cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr..

  • cccom (H) 12/05/2016 09:40 X

    UNICEF/CCCIAM -Si l’Education des enfants de 12 ans fait partie de la promotion des enfants annoncée , j’informe l’UNICEF et à la Chambre de Commerce d’une opportunité d’engagement d’un projet pilote de 24 colléges dans la Moughataa d’Aoujeft proposé par l’Union de 64 APE d’écoles primaires d’Aoujeft (UAPEA)au coût moyen de 150.000 UM/mois par collége. Projet Pilote qui assure de mettre fin à l’actuelle déperdition de scolaire de 95% de nos enfants à l’âge du Bac en garantissant un taux de 70% au Bac scientifique à l’âge de 14 ans. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à me contacter le Maire de Maaden El ervane , Président de l’U/APEA . cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr , Tel 44155715.