23-05-2016 07:18 - Mauritanie/PESCC : 25 OSC appellent à la création d’une Coalition nationale des réseaux de l’éducation [PhotoReportage]

Mauritanie/PESCC : 25 OSC appellent à la création d’une Coalition nationale des réseaux de l’éducation [PhotoReportage]

Culturim - Cet appel a été lancé le 20 Mai dernier à Nouakchott, à l’issue d’une formation organisée par le PESCC sur les "Politiques, stratégies et acteurs dans le secteur de l’Education en Mauritanie" à l’Université Intercontinentale libre de Nouakchott.

Lors du lancement de cette formation, le lundi 16 Mai, Patrick Ryckaert, Coordinateur du PESCC, a rappelé que le module "Politiques, stratégies et acteurs dans le secteur de l’Education en Mauritanie" s’inscrivait dans l’atteinte des objectifs de l’éducation pour tous en Mauritanie.

"Le gouvernement a mis en œuvre une politique nationale dans le domaine de l’éducation. Cette politique nationale s’inscrit dans un cadre de lutte contre la pauvreté. Il est important pour les OSC qu’elles puissent participer à la définition des politiques publiques et des propositions qu’elles peuvent apporter pour pouvoir lutter contre le non-accès à l’éducation de base, à l’éducation universelle", a expliqué M. Ryckaert.

Le lancement de cette formation a vu la présence de M. Alassane Ngaide, Conseiller du Ministre de l’Education Nationale chargé de la Coopération. Saluant l’apport du PESCC dans l’amélioration du système éducatif en Mauritanie, M. Ngaide a réitéré le soutien du département de l’éducation nationale à accompagner les OSC, précisant dans ce sens qu’une direction de la stratégie et de la planification et de la coopération a été créée pour orienter leurs actions.

Pour sa part, Maitre Moctar Diallo, membre du Comité d'orientation et de suivi (COS) du programme a également mis en exergue l’importance pour les OSC d’accompagner les populations, tout en félicitant le PESCC d’avoir fait une bonne identification des OSC pour participer à l’élaboration des politiques publiques" dans le domaine de l’éducation.

"Le rôle des OSC, par rapport au droit à l’éducation est d’identifier les obstacles par rapport à la loi pour répondre à un vide juridique. Votre rôle, est d’examiner des solutions pratiques. Vous êtes supposés être plus proches des populations, aux localités. Votre rôle, est d’accompagner les pouvoirs publics dans la prise de décision, de réformes politiques ou légales importantes qui peuvent conduire à la réalisation du droit à l’éducation", a rappelé le formateur Oumar Soumaré, consultant et expert en Education.

A l’issue de la formation, les participants ont formulé des recommandations. Parmi celles-ci, la création d’une Coalition nationale des réseaux de l’éducation (1), l’implication de toutes les parties prenantes (acteurs étatiques, APE et Etat) dans le suivi, la mise en œuvre et l’accélération des actions pour la réalisation des objectifs 4 des ODD (2), l’organisation de campagnes nationales de sensibilisation pour l’application des lois (droit et obligation à la scolarité), la parité (filles-garçons) au secondaire et au supérieur ainsi que sur le changement des mentalités(3).

Se réjouissant de ses recommandations, Mme Esther Gil, experte en renforcement des capacités, au niveau du PESCC, a rappelé la vision du PESCC basée sur l’appui au réseautage, à la structuration des OSC mauritaniennes. "Je pense que c’est dans ce sens, dans cette perspective qu’il faut aller", souligne Mme Gil qui a annoncé la tenue prochaine du 3e Cycle des rencontres régionales sur l’éducation et la santé qui vont regrouper des Organisations de Base (OB), des OSC dans les 6 régions d’interventions du PESCC à savoir Aïoun, Atar, Boghé, Kaédi, Nouadhibou et Nouakchott.

Mme Habsatou Bal, Responsable de la Communication et de la visibilité du PESCC, a, quant à elle, insisté sur la nécessité pour les OSC de rendre visibles leurs actions afin que d’autres bailleurs de fonds puissent financer leurs actions. En outre, Mme Bal a invité les OSC à se former en réseau formel organisé et concerté afin de pouvoir s'impliquer et ainsi, contribuer à la mise en œuvre de la nouvelle Stratégie de Croissance Accélérée et de Prospérité Partagée (SCAPP).

La cérémonie de démarrage de cette formation s’était déroulée en présence de Mme Lalla Fatima Jemila Moulaye, chargée du Programme au niveau de la cellule à l’ordonnateur national auprès du Ministère de l'Economie et des Finances.

©Cridem 2016



Avec Cridem, comme si vous y étiez...
















































Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1801

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • bady (H) 23/05/2016 07:45 X

    D accord formation.formation et après il faut aux autres le bon fruit nous ne savons pas comment ses européens font pour terminer du cinéma en Afrique ok