13-06-2016 20:30 - Mauritanie: risque de suspension de l’assistance du PAM

Mauritanie: risque de suspension de l’assistance du PAM

Alakhbar - Le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies (PAM) va "devoir suspendre son assistance aux populations locales vulnérables à partir de Septembre" s'il ne reçoit pas un "soutien financier d'urgence".

« Cela signifie que 415 000 personnes vont manquer de nourriture et d’assistance en espèces et ne plus avoir accès aux activités de lutte contre la malnutrition, » a averti Janne Suvanto, directeur du PAM.

Selon un communiqué reçu à Alakhbar, le PAM a besoin de 10,2 millions de dollards américains (soit 3.631.200.000 Ouguiyas) pour répondre aux besoins de la population locale vulnérable en Mauritanie.

146 000 Mauritaniens se trouvent dans une insécurité alimentaire sévère; et près de 500 000 personnes sont en risque de tomber dans une insécurité alimentaire grave au cours de la période de soudure (Juin à Septembre ), selon une évaluation du Gouvernement.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 2206

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • cccom (H) 13/06/2016 21:48 X

    Président Aziz, la Mauritanie , je ne cesserai de le redire,peut non seulement se passer de la charité internationale d’où qu’elle vienne, mais produire rapidement les besoins alimentaires du pays et exporter à faible coûts de production. La contrainte du développement du pays est d’ordre humain.Ellei se manifeste par l’occupation et le monopole des postes clés de conseillers techniques stériles et incompétents qui conduisent nos Ministres dans la fuite en avant du sous développement. La solution est d’ouvrir vos audiences personnelles et d’écouter sans empressement les OSCs qui disposent d’une vision de développement différente . cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr

  • Hammejerel (H) 13/06/2016 21:19 X

    En souhaitant que le gouvernement dementisse sans tarder cette information, en effet on a toujours clamé haut et fort que les caisses du Trésor sont pleines à craquer ! Le paradoxe est que les pauvres se bousculent pour obtenir 10 000 Um qui s'est soldé par huit victimes. Du jamais vu dans cette république où "rien est impossible" Nous voulons être eclairés sur ces contradictions au sommet en effet la croissance c'est le ventre et la poche or les deux sont vides pour plus 90 % de mauritaniens. A beau mentir celui qui vient de loin.............