21-06-2016 23:30 - Conflit opposant la société KINROSS TASIAST et ses travailleurs

Conflit opposant la société KINROSS TASIAST et ses travailleurs

CLTM - Dès le début du conflit opposant la société KINROSS TASIAST et ses travailleurs, la CLTM n’a cessé d’appeler au dialogue, à la concertation, à plus d’ouverture et de flexibilité en vue d’un règlement du conflit de manière à préserver les intérêts de toutes les parties.

Les délégués du personnel ont également montré une bonne prédisposition pour le dialogue. Les autorités mauritaniennes ont pour la première fois joué l’arbitrage et assuré le respect de la loi et des règlements.

En dépit de tout cela nous enregistrons des attitudes toujours négatives de la part de KINROSS et comportement nocif qui se caractérisent par notamment l’unilatéralisme, la violation des droits des travailleurs, des lois et règlements en vigueur avec un entêtement sur mesuré nourri d’une idéologie de haine et de mépris pour les nationaux.

Malgré que la mauritanisation des postes est une des exigences que la société devrait mettre en œuvre dans un processus qui à terme conduirait à ce fait, nous constatons malheureusement que c’est le contraire qui s’exerce à travers le licenciement des cadres nationaux remplacés un après un par des étrangers en violation des lois.

Les délégués du personnel licenciés et sanctionnés abusivement, cas des délégués de la CLTM au sein de l’entreprise, ont reçu des demandes d’explication et sont soumis à des tracasseries multiples.

Tout cela fait que KINROSS TASIAST est une société hors la loi et en violation flagrante des conventions internationales de l’OIT particulièrement les C. 87 et 98 « libertés syndicales et droits à la négociation collective ». Comme cela constitue une violation des lois et textes en vigueur en Mauritanie, ce qui est une attitude grave que la CLTM dénonce vivement et demande au gouvernement mauritanien de ne ménager aucun effort pour la ramener à la raison et au respect des lois et conventions qui sont tout le temps torpillées et transgressées au clair du jour.

Face à cette situation inacceptable, la CLTM invite le gouvernement à assumer toutes ses responsabilités et à jouer son rôle d’arbitre et de régulateur dans le respect des lois.

Elle invite par ailleurs la société KINROSS à respecter le principe du dialogue et de la négociation collective conformément aux dispositions des conventions et lois en vigueur en Mauritanie et de cesser sa politique visant à vider la société des cadres nationaux pour les remplacer par les étrangers, de cesser également les tracasseries et sanctions arbitraires à l’encontre des travailleurs et leurs délégués.

Pour la CLTM

LE COMITE PARMENAENT



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : CLTM
Commentaires : 2
Lus : 3166

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • Le Maure (H) 24/06/2016 15:07 X

    kalidou gueye (H) Calme toi chéri, tout le monde sait que la Tasisat est un château des Pullar surtout dans sa direction des ressources humaines, et une chose encore arrêter de vous-cachez derrière les Soninké et Wolof si le Pullar ont des ambitions de contrôler la Mauritanie ou des rancunes contre les Maure ce n’est pas l’affaire des autre paisible negro-mauritaniens. Les maures font la majorité dans ce pays, ils font aussi son élite bien culturelle que socio-militaire et si vous avez un problème avec ça, on peut diviser la Mauritanie et chaque un vas chez-lui et tu sais très que veux dire ça, tu verras aucun Pullar a la SNIM ni à MCM ni à la TASIAZT.

  • kalidou gueye (H) 22/06/2016 01:46 X

    Vous n'etes l'avocat de personne et je ne considere pas ce syndicat. J'ai retirer votre credibilite depuis que vous n'avait rien fait lorsque des cadres noirs sont enleves et remplaces par des beidanes. C est un syndicat a deux vitesses vous ne dites rien quand il s'agit de la beidanisation des postes et vous dites quelques choses quand il s'agit de quelques blancs (toubab) qui sont appeles au travail. L'Etat a tort sur ce coup et sur celui avec les marocains et vous ne dites rien sur le droit international du travail. Pays amateur avec un president amateur, un gouvernement amateur et des syndicats amateurs.