03-11-2016 03:30 - Mariem Mint Derwich : Larmes d’affliction sur ce qui n’est plus, ..

Mariem Mint Derwich : Larmes d’affliction sur ce qui n’est plus, ..

Adrar-Info - « Nous avons tout monnayé, jusqu’à nos racines. Nous ne sommes plus que du bois mort… Oh ma terre, qu’avons nous fait de toi?

Toi qui fus enfant des vents de l’Est, des vents du Sud, des vents de l’Ouest, des vents du Nord, toi fille des nuages, toi la belle arrondie en dunes et en Fleuve, en Océan et en vagues, toi qui fut chants des prières dans le silence des mosquées de pierre ou de banco…

Qu’avons nous fait de toi, toi la musicienne, toi la poète, toi le rire des enfants? Qu’avons nous fait des bijoux que tu ceignais à tes chevilles, de l’encens en offrande, des perles dont tu parais les femmes, des épopées, de la pitié et de l’amour?


Qu’avons nous fait des nuits infinies, du murmure des étoiles dans les solitudes d’espaces si grands que nous avions modelé nos regards à hauteur des horizons? Qu’avons nous fait de la simplicité de l’instant, de la flamboyance des champs, de l’ocre de tes langages?

Qu’avons nous fait du premier cri de cet enfant qui vient au monde et à qui tu offrais l’éternité des sables?

Qu’avons nous fait du voyageur assoupi à l’ombre d’une palmeraie? Qu’avons nous fait des feux de brousse, et de la pluie de l’hivernage et de la rudesse d’une tempête?

Qu’avons nous fait de toi, toi qui fus ce nuage dans les yeux des chameliers, ce murmure posé sur la bouche d’un berger, cette note parfaite allongée sur une corde? Qu’avons nous fait de toi, toi battement de coeur profond et lent,aux saisons paresseuses, aux soleils, aux lunes, aux pierres des pistes, aux montagnes? Nous avons tout vendu, tout monnayé….

Nous ne sommes plus que cimetières vendus à l’étal…. »


Mariem Mint Derwich



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1681

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)