11-11-2016 21:00 - Les dockers supendent leur grève au port de Nouakchott en Mauritanie

 Les dockers supendent leur grève au port de Nouakchott en Mauritanie

AFP - Des dockers du port de Nouakchott en grève depuis plus d'une semaine pour protester contre une réforme de leur activité ont suspendu leur mouvement pour négocier avec les autorités mauritaniennes, selon des sources concordantes.

Une trentaine de dockers arrêtés le 7 novembre après des heurts avec la gendarmerie ont tous été libérés en milieu de semaine, a par ailleurs indiqué vendredi à l'AFP un porte-parole des grévistes, Sidna Ould Mohamed.

Le mouvement concerne une partie des dockers qui protestent contre le déchargement en ville des conteneurs, et non plus au port de Nouakchott, les privant selon eux d'une substantielle source de revenus.

"Les dockers ont repris jeudi le travail momentanément pour favoriser les négociations engagées par les syndicats avec l'Etat et le patronat", a affirmé M. Ould Mohamed.

"Les syndicats ont remis au ministère de l'Emploi les principales revendications des travailleurs (des dockers) qui les présentera aux employeurs", a indiqué à l'AFP le secrétaire général de la confédération générale des travailleurs de Mauritanie (CGTM), Mohamed Abdallahi qui a confirmé la suspension de la grève.

"Nous avons suggéré de continuer à décharger les conteneurs au port en attendant la mise en oeuvre d'une réforme accordant aux dockers des salaires permanents que le gouvernement étudie actuellement", a ajouté M. Abdallahi.

Le porte-parole du gouvernement, Mohamed Lemine Ould Cheikh, a affirmé jeudi soir au cours d'un point de presse que "les responsables portuaires s'acheminent vers l'octroi de salaires permanents aux dockers".



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1729

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)