08-04-2017 00:15 - Nouadhibou : Synergies pour la réussite de la plateforme maghrébine de la pêche artisanale

Nouadhibou : Synergies pour la réussite de la plateforme maghrébine de la pêche artisanale

Nordinfo - Une rencontre sous régionale sur les mécanismes de mobilisation des ressources pour la mise en œuvre du plan d’action de la plateforme maghrébine de la pêche artisanale est lancée ce jeudi 6 avril 2017 à l’hôtel Al Jazeera de Nouadhibou.

L’objectif de cette réunion multilatérale est la mise en œuvre des directives volontaires de la pêche artisanale en vue d’une meilleure sécurité alimentaire voire une éradication totale de la pauvreté au sein de la famille des pêcheurs.

Prévue pour deux jours, c’est le thème « directives volontaires pour les pêches artisanales » présenté par DR Lehsen ABABOUCH, un expert de la FAO (l’organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’agriculture » qui a été le premier mis sur la table des discussions, discussions nourries de débats riches et variés. Celui-ci s’est comporté en véritable défenseur du pêcheur artisan.

Selon lui, des moyens adéquats doivent être cherchés afin de transformer le pêcheur de gardien de la ressource à un véritable utilisateur ayant une main mise sur le foncier artisanal (terre, pêche, forêts…).

En fait, l’objectif est l’accès du pêcheur à une nutrition adéquate, à la dignité dans la pêche, l’accès à la ressource et son aménagement, création de sous-comités depuis 2008 jusqu’en juin 2014 dans le but de discuter des problèmes de la pêche artisanale et développer des lignes directrices qui permettent de légiférer les cadres légaux de la pêche artisanale.

Ceci est un premier instrument international négocié et dédié élaboré sur la base d’un consensus global à la fois sur les principes et les orientations pour la bonne gouvernance et le développement des pêches artisanales. Après cette intervention fort remarquée, ce sera le tour du président de la section artisanale de la Fédération Nationale des Pêches M. Sid Ahmed Ould ABEID (voir photo à côté du représentant de l'UMA).

Celui, le seul maghrébin, qui a depuis belle lurette, roulé sa bosse au niveau international pour la reconnaissance des directives volontaires de la pêche artisanale.

Après avoir remercié tous les présents (autorités locales, hauts responsables de l’Union du Maghreb Arabe (UMA), de la FAO et son bureau en Afrique du Nord, du WWF pour l’accompagnement de la plateforme maghrébine de la pêche artisanale), Ould Abeid s’est dit confiant quant à la mobilisation des moyens de financement de cette plateforme et la mise en œuvre des directives volontaires. Surtout que cette manne représente 76% des exportations de la SMCP.

Il faut noter que les différents représentants du Maghreb Arabe surtout les marocains tunisiens algériens et mauritaniens ont participé activement au débat avant l’allocution de Monsieur Lamourdia THIOMBIANO, Coordonnateur sous régional de la FAO pour l’Afrique du Nord.

Ce haut responsable dont l’institution fait partie des organisateurs de cette grande rencontre dira que la 29ème session du comité des pêches de la FAO (COFI) qui s’est tenue en février 2011 a recommandé qu'un instrument international sur les pêches artisanales soit développé.

Cette décision a été motivée par le fait de l'importance des pêches artisanales et de leur rôle en termes de contribution à la réduction de la pauvreté, à la sécurité alimentaire ainsi qu'au développement économique et social.

Lors de nombreuses rencontres subséquentes il a été recommandé de développer les mécanismes nécessaires pour mieux concilier les pêches responsables et le développement social des communautés de pêches côtières et continentales.

Continuant son allocution, il ajoute que les pays de la sous-région que sont l’Algérie, la Lybie, le Maroc, la Mauritanie et la Tunisie ont des potentialités maritimes importantes ainsi qu'un positionnement géographique stratégique qui les privilégie pour plus d’un Titre. Ils sont sans doute dans une position optimale pour tirer profit de la mise en œuvre de ces directives volontaires.

En effet, disposant de 8900 de Kilomètres de côtes et situés sur deux espaces maritimes ; la Méditerranée et l’Océan Atlantique, ces pays peuvent profiter de leurs potentialités halieutiques pour assurer un développement économique et social durable. Le haut responsable énumérera les difficultés auxquelles est confronté le secteur artisanal.

On peut en citer : les faibles moyens d’action, le manque d’organisation, les difficultés d’accès aux marchés, la faiblesse de compétitivité ainsi que sa faible implication dans la définition et la prise de décision dans les stratégies de développement qui la concernent, les 70% que compte le nombre de pêcheurs artisanaux sont vulnérables et peu organisés.

D’autres difficultés : concurrence déloyale, pêche illicite, pêche artisanale à la traîne du système halieutique, moyens de production fragiles et peu compétitifs, faibles capacités d’investissement et d’accès au crédit. .

Mais grâce à la bonne coopération entre les pays de la sous-région, la FAO et l’UMA et à l’engagement très fort des acteurs de la pêche artisanale, la plateforme de la pêche artisane maghrébine a été mise en place à Bizerte en Tunisie en Septembre 2013.

Il est important de fournir à cette plateforme les appuis et les accompagnements nécessaires pour consolider les efforts de cette plateforme dans la pratique et la promotion d'une pêche responsable, respectueuse de son environnement naturel.

Cela passe notamment par la mise en place de programmes et de projets relatifs à la Gestion des ressources naturelles mais aussi a l'amélioration des revenus et conditions économiques et sociales des professionnels de la Pêche artisanale.

Il finira en concluant que la mobilisation des ressources est une question qui mérite une attention particulière de toutes les parties, du secteur public et du privé tant aux plans national, régional et international.

Il met enfin en exergue que les décideurs, acteurs et experts devront réfléchir a des propositions et des thématiques innovatrices et attractives y compris celles relatives aux changements climatiques, aux bonnes pratiques de pêches et de protection des ressources.

Signalons que les autres participants tels que ceux du MPEM ont mis en relief par la présentation de plusieurs thèmes en particulier M Cherif Toueilib l’importance de la dotation des pays de l’UMA d’Ong professionnels opérationnels car les professionnels du secteur représentent un élément clef du système de gestion et du développement de la pêche.

Ceux-ci manquent de capacités techniques. D’autres points mis en relief : identification des priorités des pays, validation du cadre de programmation sous régional qui répond aux besoins des parties. Plusieurs points aussi importants les uns que les autres ont été abordés mais le débat continue pour la journée du vendredi où plusieurs exposés auront lieu avant que les participants ne se divisent en groupes de travail afin d’analyser la situation actuelle des ressources au sein de la plateforme.

Synthèse
Aidahy dit Weddou
Nordinfo.info/Lumières du Nord



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1551

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)