21-04-2017 08:29 - Cérémonie de remise de décoration le 16 avril 2017 à la Résidence de France

Cérémonie de remise de décoration le 16 avril 2017 à la Résidence de France

Ambassade de France en Mauritanie - Le Ministre français de l’Economie et des Finances, M. Michel SAPIN, a procédé à la remise des insignes de Chevalier dans l’Ordre de la Légion d’Honneur à son homologue Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le Dr. Sidi Ould SALEM.

A l’occasion de sa visite effectuée à Nouakchott les 16 et 17 avril 2017, le Ministre français de l’Economie et des Finances, M. Michel SAPIN, a procédé à la remise des insignes de Chevalier dans l’Ordre de la Légion d’Honneur à son homologue Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le Dr. Sidi Ould SALEM.

Au cours d’une cérémonie à la fois solennelle et conviviale, organisée dimanche soir dans les jardins de la Résidence de France en présence de M. Joël MEYER, Ambassadeur de France, de plusieurs personnalités mauritaniennes,..

d’acteurs du monde universitaire et de la recherche et de proches de l’impétrant, le Ministre français, ami de longue date de la Mauritanie, a tenu à préciser les raisons pour lesquelles le Président de la République française avait décidé, sur proposition de l’Ambassadeur de France, d’attribuer au Ministre Sidi Ould SALEM la plus haute décoration française, la Légion d’Honneur (instituée le 19 mai 1802 par Napoléon BONAPARTE pour récompenser les « mérites éminents » militaires ou civils rendus à la Nation, et qui distingue également, beaucoup plus exceptionnellement, des ressortissants étrangers qui se sont signalés par les services qu’ils ont rendus à la France ou aux causes qu’elle soutient).

Cette distinction vient d’abord reconnaître les mérites d’une personnalité éminente de la communauté académique et scientifique mauritanienne (et au-delà, africaine), qui a longtemps fréquenté les bancs de l’université française et ses laboratoires de recherche, effectuant l’essentiel de ses études supérieures à Dijon puis à Lyon, où il décrocha son doctorat en physique.

Elle vient aussi récompenser le Ministre Sidi Ould SALEM pour sa contribution majeure à l’éducation de la jeunesse, au développement de la recherche fondamentale et appliquée, ainsi qu’à l’attachement au modèle français d’enseignement supérieur et de recherche.

Enfin, cette décoration vient distinguer le visionnaire et infatigable Ministre mauritanien de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique à qui l’on doit, depuis sa nomination en août 2014, un nombre impressionnant de réformes de structures (qu’il serait trop long ici d’énumérer), lesquelles ont totalement refaçonné le système mauritanien d’enseignement supérieur et de recherche en moins de trois années, le faisant entrer de plain-pied dans le XXIème siècle.

D’abord étudiant brillant en France dans les années 80-90, puis enseignant-chercheur en sciences physiques à l’Université de Nouakchott (une fois revenu au pays en 1996), le Dr. Sidi Ould SALEM a aussi très tôt fait le choix de s’impliquer dans la vie de la Cité.

Tour à tour membre fondateur de l’Union des forces Démocratiques/Ere Nouvelle (UFD/EN), Premier Secrétaire Permanent du Rassemblement des forces Démocratiques ((RFD), Vice-Président du RFD jusqu’en 2010, il fut un acteur politique engagé dans l’opposition démocratique jusqu’en 2014, date à partir de laquelle il rejoint la mouvance présidentielle soutenant le Président Mohamed Ould Abdel Aziz. Pour être tout à fait exhaustif, il convient de préciser que le Dr. Sidi Ould SALEM aura aussi été Directeur général d’une importante entreprise publique (la SOCOGIM, de 2005 à 2009) et Ministre (déjà) en charge des Finances dans le gouvernement de transition de juin à août 2009.

C’est donc trois décennies faites de plusieurs vies, toutes plus denses les unes que les autres et chacune au service des autres, que le Ministre Sidi Ould SALEM donne à regarder.

Resté attaché à la France et à ses valeurs, comme à son système d’enseignement supérieur, le Dr. Sidi Ould SALEM n’a eu de cesse d’œuvrer en faveur du développement de la recherche et de l’amélioration du système universitaire mauritanien, avec le souci permanent de tisser des liens forts et durables aussi bien avec les universités et centres de recherches français, qu’avec la francophonie institutionnelle (AUF) et le reste du monde.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 1445

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • cccom (H) 21/04/2017 13:20 X

    Si j’avais pu avoir accés au Ministre français, comme notre Ministre de l’Enseignement supérieur, je lui aurais démontré en toute sérénité le 16 avril 2017 dans l’intérêt de la France et de la Mauritanie que : 1- le systéme éducatif hérité de la France détruit l’avenir scolaire de 90% de nos enfants et lui prposer un systéme alternatif , Oughoul El Ouahatt qui assure la formation de 40.000 doctorants scientifiques/an trilingue ( Arabe, Français anglais) en 7 ans (au lieu de 40.000 bacheliers Zérolingue, après l’accés au collége) . 2- Plusieurs quartiers de Nouakchott sont submergés d’eau de l’Océan en droit d’être dédommagés par la France qui avait choisi le site Nouakchott comme Capitale de la Mauritanie. 3- le devoir de la France d’engager auprés de la communauté international un projet de sauvegarde de la moitié des 2/3 des habitants de la Mauritanie, résidents à Nouakchott de l’apocalypse du débordement des vagues furieuses de l’Océan que le flux lunaire peut porter à des hauteurs de + 8 métres au dessus du terrain naturel. J’ai écrit plusieurs alertes disponible sur le Web dont http://www.pointschauds.info/fr/2013/09/08/nouakchott-la-solution-de-la-catastrophe-actuelle-et-lapocalypse-de-demain/ . cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr

  • ELVALLI (H) 21/04/2017 10:56 X

    Décorés de chevaliers de la légion d’honneur sont les étrangers (espions de luxe) qui «participent au rayonnement de la France dans le monde». La France néocoloniale de l’interventionnisme coupable dans les pays arabo-islamiques institué par Sarko qui a pris de contre-pied la politique de De Gaule, devenant ainsi un simple supplétif aux ordres des anglo-saxons en entrainant le peuple français dans une spirale sans fin de violence et de haine ; les décorations de cette France de la crise, de la xénophobie et du racisme ne font pas honneur à un intellectuel africain arabo-musulman, c’est la honte de les accepter… Notre Einstein local ferait mieux de se réconcilier avec le syndicat des enseignants et les étudiants à défaut de nous trouver la formule équivalente à E=MC2.

  • diambarardo (H) 21/04/2017 09:23 X

    Quels services ce monsieur a rendus à la France ? C'est curieux que des membres du gouvernement dont l'action est strictement orientée vers l'intérieur du pays bénéficient de récompenses de cette nature de la part d'une puissance étrangère. ... c'est loin de l'esprit de la résistance.