25-04-2017 09:54 - Nouadhibou : inauguration par le chef de l’état d’un hôpital des spécialités médicales

Nouadhibou : inauguration par le chef de l’état d’un hôpital des spécialités médicales

Saharamédias - Le président Mohamed O. Abdel Aziz a inauguré lundi à Nouadhibou un hôpital des spécialités médicales qui dispose d’une équipe médicale constituée de 50 médecins cubains.

Le chef de l’état a coupé le ruban symbolique donnant ainsi le coup d’envoi aux prestations médicales de cette structure à Nouadhibou, où le président inaugurera d’autres projets économiques dans le cadre de la visite effectuée dans la capitale économique.

Cet hôpital, construit pour 6 milliards d’ouguiyas sur financement de la SNIM, a été bâti sur une superficie de plus de 8 hectares et compte 9 pavillons.

Selon les responsables de cet hôpital, les équipements qui s’y trouvent sont des plus modernes et des plus performants dans la région et même dans le monde qu’il s’agisse l’imagerie à résonance magnétique (IRM) , le scanner ou encore les examens au rayon X.

La capacité de cet hôpital est de 250 lits, suffisante pour répondre aux besoins, quand bien même une extension est en cours pour répondre à toute demande dans l’avenir.

Le programme officiel du chef de l’état prévoit l’inauguration du forum international pour l’investissement organisé par l’autorité de la zone franche sous le thème : « ensemble investissons pour l’avenir ».
Mohamed O. Abdel Aziz inaugurera par ailleurs la route de la zone industrielle, le projet de la corniche de la zone franche et l’unité d’habitations de l’agence Tedamoun.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 2130

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • Bertrand (H) 25/04/2017 13:56 X

    Nous félicitons le Président de la république, les populations bénéficiaires et le peuple mauritanien. Nous signalons à toute fin utile qu'un homme d'affaire parmi les plus riches, connu pour ses antécédents avec l'Etat essaie de dépouiller 566 familles de lots qui leur avaient été attribués dans l'Ilot DB EXT SUITE de TEAYARETT. Ces lots avaient été distribués pour abriter des milliers de familles qui n'ont pas de toits. Certains y avaient construits. Un jour se présente un certain OULD MENA a qui une vente avait été faite par l'homme d'affaires afin qu'il assigne tout ce beau monde en justice et les chasse de leurs maisons. Les 566 lots avait été, sauf usage de faux, donnés en une seule journée par l'ex wali Mhamada Meymou, à raison de 10 lots par permis d'occuper. ilont été accordé au nom d'un Ets commercial portant le nom de l'homme d'affaire précité, alors que la loi interdit d'octroyer les lots destiné à l'habitat progressif à des structures commerciales. les lots en questions sont vendus pour des sommes symboliques pour les plus démunis, comment peut ont en accorder 566 lots la même journée à un richissime homme d'affaires. Quel argument a pu utiliser cet homme d'affaire (si jamais les permis ne sont pas des faux) pour convaincre le wali de lui donner d'un trait 566 lots. Un enseignant, un infirmier, un soldat un homme du commun des mortels mets des années pour pouvoir prétendre à un seul lot. Le dossier a été porté par l'homme d'affaire par le truchement de son intermédaire devant le tribunal de teyarett. il y a un risque que les familles soient délogées, non pas parce que les juges subissent parfois de fortes pressions, mais, ausi, et surtout, parce que, rares sont ceux qui peuvent de par leur formations et leurs connaissance discerner la vérité et y aller droit sans ce retourner. Nous demandons, au noms des familles concernés, au Président de la République, de suivre le dossier afin d'éviter qu'au moment ou on aide 270 familles à avoir un habitat déssent, sur les frais de l'Etat, 566 familles perdent leurs habitats, sur les frais de l'Etat, mais au profits de certains parasites dont la boulimie n'a d'égal que le peu de moralité, qu'ils mettent dans leur business.

  • thialido (H) 25/04/2017 13:17 X

    Pourquoi 50 médecins cubains? L'hôpital est il cubain ou la Mauritanie est elle en carence de médecins pour faire ainsi appelle à ces chômeurs de cubains là?????

  • MAURINFO(FRANCE) (F) 25/04/2017 13:00 X

    C'est une erreur de nommer Mohamed Ould CHEIKH au poste de DG de l’hôpital des spécialités médicales de Nouadhibou. Le centre hospitalier régional de Nouadhibou communément appelé HOPITAL ESPAGNOL (TAB ESPANIA) est dans le coma, c'est l'héritage de Mohamed Ould CHEIKH. Malheureusement, tous les postes des administrations en Mauritanie sont occupés par des incapables qui ont pour seul diplôme le nom de famille.