13-09-2017 20:16 - La politique du président Aziz est de rester au pouvoir à tout prix, estime la CCOO

La politique du président Aziz est de rester au pouvoir à tout prix, estime la CCOO

CCOO - Le secrétaire général des commissions des travailleurs, Unai Sordo, a exprimé sa solidarité avec son homologue de la Confédération libre des travailleurs mauritaniens (CLTM), Samory Ould Beye, qui a récemment participé au XI Congrès de CCOO en juin 2017 à Madrid. À la fin du mois d'août, le dirigeant syndical mauritanien a été convoqué par la Direction générale de la sécurité nationale (DGSN).

Samory Ould Beye a été détenu pendant plusieurs heures et interrogé sur les relations internationales de la CLTM ainsi que sur l'activité de ses dirigeants syndicaux et sur les sources de financement.

La CLTM estime que ces actes et d'autres personnes de nature similaire contre d'autres dirigeants et militants sont des violations graves du libre exercice des droits syndicaux et des libertés syndicales en Mauritanie.

Cette union en Mauritanie note que, après de nombreuses années, les dirigeants syndicaux continuent d'être sous la pression des autorités gouvernementales pour leur lutte et la dénonciation des multiples violations des droits syndicaux et des droits de l'homme et de leur lutte contre diverses formes d'esclavage, de discrimination et d'exclusion en Mauritanie.

Aujourd'hui, selon l'évaluation de CLTM, la politique du président Mohamed Ould Abdel Aziz est de contrôler le peuple mauritanien à travers des mécanismes «peu orthodoxes» en réaction à leur opposition aux réformes constitutionnelles et à leur volonté de rester au pouvoir à tout prix. Les violations récurrentes de la légalité créent une situation de désordre généralisé créée par le pouvoir dans le seul but de faire taire les voix discordantes et, notamment, celle du mouvement syndical mauritanien et celui des médias de masse.

Le climat social en Mauritanie est aggravé et, dans ce contexte, de nombreux arrestations et interrogatoires ont été signalés par le secrétaire général de la CLTM. L'organisation a exigé que ces arrestations injustifiées cessent, ce qui ne contribue pas à restaurer un climat de sérénité auquel aspirent les Mauritaniens.

Confédération syndicale des commissions des travailleurs (CCOO)



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : CCOO
Commentaires : 2
Lus : 1669

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • Socrateplaton (H) 16/09/2017 17:36 X

    Un syndicaliste et militant des droit de l'homme courageux et incorruptible. Aziz a tout fait pour le corrompre afin qu'il le soutienne . Il a dit niet. C'est pourquoi il s'en prend à lui. Mais il va le regretter. Avec tout les scandales financiers , de mœurs et autres , qu'il traîne , Aziz a perdu tout credo moral. Il n'est plus digne de diriger le pays. Il faut que lui et ses lèche-bottes le comprennent.

  • sîdaty (H) 14/09/2017 19:11 X

    Pour faire la politique,il faut être clean... Eviter de croquer la kola qu'on vs donne...pourquoi Bouamatou vous a choisis parmi des milliers de mauritanien,c'est dans l'attente d'une contre partie.Les journalistes disent que c'est pour compenser la pub et vous pourquoi?