17-09-2017 10:54 - Mauritanie : Le système éducatif toujours un casse tête

Mauritanie : Le système éducatif toujours un casse tête

Le360 - Malgré un passé et un présent glorieux dans la maîtrise des sciences islamiques, le système éducatif en Mauritanie demeure un sujet de vive préoccupation.

Illustration avec un rapport récent du Forum Economique Mondiale pour l'Afrique, classant le pays du million de poètes au bas de l'échelle. Le système éducatif mauritanien reste toujours au creux de la vague, malgré ou à cause de plusieurs réformes entreprises au cours des 50 dernières années.

Des tentatives qui se révélées plus désastreuses les unes que les autres. En effet, tous les pouvoirs qui ont tenu durablement les commandes de la Mauritanie pendant la période de référence, ont tenté de faire face « au monstre » de la baisse de niveau des élèves et étudiants, illustrée par les résultats de plus piètres enregistrés à l’occasion des examens et concours.

Des actions sanctionnées par des échecs. Ainsi, ces derniers jours, un rapport du Forum Economique Mondial pour l’Afrique- World Economic Forum, cité par la BBC, classe le pays du million de poètes, historiquement réputé pour son savoir en matière de sciences islamiques, qu’il a propagé et partagé dans tout l’espace ouest africain, au 129é rang sur un total de 130 pays étudiés.

Le même document relève par ailleurs que « l’Afrique subsaharienne et la région la moins développée au monde en matière d’éducation, alors qu’à l’inverse la Norvège est le pays le plus avancé ».

Ce document cite le Rwanda, le Ghana, le Cameroun et l’Ile Maurice comme « les pays les plus performants de l’Afrique du subsaharienne ». Dans le cas de la Mauritanie, les performances les plus récentes du système éducatif national interpellent tous les acteurs : autorités, enseignants, parents d’élèves, experts en sciences de l’éducation….

Ainsi, parlant des derniers résultats du Baccalauréat, le Syndicat National de l’Enseignement Secondaire (SNES), se désolait « d’un taux de réussite d’environ 8% » dans une déclaration publiée mi-juillet.

Une descente dans les abysses illustrée par quelques chiffres, notamment « dans les séries Lettres Modernes (LM) et Lettre Originelles (LO)-625 admis soit un taux de 4,4% des candidats.

Pour le BAC mathématiques, sur un total de 371 postulants, on a enregistré un taux de réussite de 15,43% ».
Mais, sur ce point précis, le SNES désapprouvait « une appréciation positive du ministre de l’éducation national parlant d’une amélioration du taux de réussite dans la filière mathématiques qui atteint un taux de réussite de 19,64, contre 17,69% l’année précédente ».

Mais dans les faits, le syndicat affirme que cette filière capitale dans l’acquisition des sciences positives et de la technologie de pointe « a plutôt enregistré une baisse du taux de réussite, passant de 18,13% en 2016, à seulement 15,43% en 2017 ».

D’où un appel aux autorités et à tous les acteurs de la filière « pour sauver un système éducatif qui envoie de plus en plus de signaux de détresse ». En plus de ses faibles performances, de nombreux spécialistes des sciences de l’éducation reprochent également à l’école mauritanienne le fait d’avoir favorisé plusieurs types de cloisonnements entre citoyens.

Conscientes de cette triste réalité, les autorités au plus haut niveau, envisagent des mesures de correction à partir de la prochaine rentrée scolaire prévue dans quelques semaines.

Par notre correspondant à Nouakchott
Cheikh Sidya




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Le360 (Maroc)
Commentaires : 5
Lus : 2311

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • cccom (H) 17/09/2017 15:38 X

    Le systéme éducatif Oughoul el Ouahatt (Cerveaux des Oasis) de Maaden qui a donné des dizaines de docteurs , ingénieurs, médecins en activité, réalise 6900 h en 3 ans (au lieu de 4900h en 7 ans. C’est pourquoi ces éléves réussissent à un taux de 70% à ‘âge de 14 et 15 ans en maîtrisant dés le secondaire l’Arabe, le français et l’anglais . qu’on e veille ou pas, Il est le systéme pédagogique le plus performant du monde. Si l’Etat ou autres me consentent l’appui symbolique que je réclame , notre Mauritanie rattrapera le temps perdu et ravira au monde le meilleur classement en un temps record. Que vous me croyez ou pas je travaillerai toujours à vous convaincre et à convaincre le monde de l’enseignement, tant que mes modestes moyens me le permettent. La nouveauté que je viens de lui apporter c’est une cantine gratuite ouverte aux éléves et Professeur et recherche d’informatisation et liaison à l’internet. cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr

  • foutatoro (H) 17/09/2017 12:17 X

    Tant que le système éducatif est pensé par des idéologues ignorants nourris à la sauce du baathisme criminel, complexé et brutal et qu'il est bâti autour de l'arabe, la descente aux enfers n'ira que crescendo. Et pourtant ils sont conscients de leurs échecs, mais rien n'y fait. Entretenir l'arabité, même virtuelle du pays, vaut mieux que reconnaître la faillite de l'État.

  • cccom (H) 17/09/2017 12:16 X

    L’Education un casse-tête dramatique en Mauritanie ? C’est bien vrai mais avec une exception dans la sainte Oasis de Maaden El Ervane où est né en réaction à ce drame le systéme pédagogique Oughoul El Ouahatt anglo-saxon, cartésien et Mahdhari , intensif et gratuit, le plus performant du monde depuis 1995 qui a réalisé de 1998 à 2008 un nombre d’admis au Bac scientifique supérieur au nombre total d’admis des 3 Lycées publics réunis de Chinguetti, Ouadane et Aoujeft, malgré un cursus secondaire moyen de 3 ans au lieu de 7 ans Depuis le 15 juillet 2017, j’ai rouvert avec 20 éléves de 12 en moyenne ,admis au concours d’entrée en 1ére année du Collége (session de juin 2017) Cerveaux des Oasis intensif de 8 à 10h /jour, ces éléves disposant d’une cantine scolaire, ont déjà au moment j’écris ce commentaire un bon niveau de 4éme année en français, Maths et physiques et aspirent , si je parviens à avoir un appui adressé à certains amis et à l’Etat depuis le 7 Septembre 2017 dans mes efforts encore strictement personnels à se présenter au Brevet et probatoire en juin 2019 à l’âge de 13 anscheikhany_ouldsidina@yahoo.fr.

  • Lebatmohamed (H) 17/09/2017 11:51 X

    Aziz avait déclaré l'année 2015 année de l'education et promis de régler tous les problèmes du secteur. Un engagement parmi tant d'autres jamais réalisés . Avec Aziz , la démagogie n'a pas de limite. Le drame c'est qu'après près de 10 ans au pouvoir , il a enfoncé le pays dans une crise sans précédent , il s'accroche désespérément au pouvoir. Les mauritaniens ont tant souffert de son ignorance, de son arrogance et de sa tyrannie . Leur seul espoir est qu'ils puissent le faire partir aux prochaines élections. Vivement 2019 et bon débarras.

  • bleil (H) 17/09/2017 11:20 X

    Nous sommes au bas de toute les échelles de valeurs quoi qu'en disent les flagorneurs des militaires qui continuent de saccager le pays, son élite, ses poètes et ses paisibles populations ...