20-10-2017 02:30 - Gratuité de l’école jusqu’à 16 ans des enfants : Un engagement des Premières Dames ouest africaines (Photos)

Gratuité de l’école jusqu’à 16 ans des enfants : Un engagement des Premières Dames ouest africaines  (Photos)

Abidjan.net - Les Premières Dames de l’Afrique de l’ouest et du sahel se sont engagées, mercredi, à faire le plaidoyer en faveur de la gratuité de l’école dans leurs pays respectifs, a constaté APA su place dans la capitale économique ivoirienne.

Cet engagement des épouses des chefs d’Etats de cet espace a été pris à l’issue de la conférence qui s’est penchée sur les thématiques de la lutte contre les violences, l’exploitation et la traitre des enfants de même que l’autonomisation des femmes.

Selon la déclaration finale de cette réunion ce plaidoyer sera fait pour « une école obligatoire, gratuite et de qualité jusqu’à l’âge de 16 ans et d’une formation professionnelle adéquate ».

Dans le domaine de la protection et la prise en charge des victimes et des survivants, elles se sont engagées « à contribuer à l’amélioration des conditions de prises en charge des victimes et des survivants à travers la conduite de plaidoyer auprès des pouvoirs publics ».

Il s’agit « de la protection des enfants en mobilité dans les accords de coopération entre pays et pour une réponse intégrée et holistique aux vulnérabilités de ces enfants ».

Les épouses des présidents ont pris la ferme résolution de développer un mécanisme de suivi et évaluation pour faciliter l’élaboration de rapports annuels des engagements qui ont fait l’objet de cette déclaration.

«Nous sommes sur la bonne voie pour éliminer ce fléau (la traite des enfants) dans la région», a salué la première dame ivoirienne, Dominique Ouattara, présidente fondatrice de l’ONG Children Of Africa, initiatrice ce cette rencontre. Des travaux des experts et une réunion des ministres en charge de la question ont précédé cette rencontre.






Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Abidjan.net
Commentaires : 2
Lus : 1157

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • lass77 (H) 20/10/2017 07:30 X

    Gratutité de la scolarité jusqu'à 16 ans ne releve pas de missions des premieres dames , cela doit etre un droit absolu de tous les enfants vivants sur un sol précis. Ce qui malheureusement ne se passe pas en Mauritanie car plusieurs communiqués officiels sont sortis pour interdire l'ecole à tout enfant qui ne dispose de carte d'identité or ce sont des jeunes citoyens mauritaniens dont on prive la citoyenneté car on refuse de les enroler. ça suffit cette hypocrisie.

  • cccom (H) 20/10/2017 03:23 X

    Si les Premières Dames d’Afrique répondent favorables à mon invitation ( envoyée à Abidjan au cours de la conférence le 17 Octobre 2017) de visiter Maaden El ercvane en période touristique (Décembre à Mars), pour découvrir le systéme éducatif le plus performant du monde et assister à l’inauguration du ‘’ Maaden , premier village africain agro-écologique de Pierre Rabhi, valorisant le travail rural de la femme, je suis sûr qu’ils plaideront aussi pour un enseignement cerveaux des Oasis gratuit, obligatoire avec pension gratuite aux éléves assurant l’admission au Bac scientifique des éléves à 14 ans (au lieu de 18 ans) et l’inscription aux Doctorats à 19 ans .cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr