22-10-2017 15:51 - Mauritanie : les professeurs de médecine rejettent les mesures disciplinaires prises à leur encontre

Mauritanie : les professeurs de médecine rejettent les mesures disciplinaires prises à leur encontre

Saharamédias - Le syndicat mauritanien des professeurs de médecine et chercheurs universitaires de la faculté de médecine de Nouakchott, a rejeté les mesures disciplinaires prises par la présidence de l’université à l’encontre de certains professeurs en grève, membre de ce syndicat.

Ce syndicat avait entamé une grève en septembre dernier afin de faire pression sur la tutelle afin d’appliquer les dispositions du décret 126/2006 organisant le travail des professeurs universitaires de médecine.

Un communiqué distribué samedi par le syndicat annonce sa volonté de prendre de nouvelles mesures d’escalade afin d’amener les parties concernées à satisfaire ses demandes.

Il a appelé tous les professeurs à la solidarité, à renforcer leurs rangs, à préserver leur unité et à poursuivre leur combat jusqu’à l’obtention de leurs droits.

Le communiqué accuse le ministère de l’enseignement supérieur de vouloir faire échouer le mouvement syndical en recourant à des voies tortueuses comme par exemple l’utilisation de professeurs non spécialisés pour la correction des examens et la suppression de certaines matières de la session complémentaire dont les professeurs sont en grève.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 2512

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • boubou_kibili (H) 22/10/2017 21:44 X

    C'est extraordinaire ce pays où tous les intellectuels ont non seulement baissé les bras mais s'en prennent à leurs collegues. Mr le Ministre ressaisissait vous, ce regime et sans gouvernance d'un autre age ne doit pas vous aveugler. N'oubliez jamais que l'on peut faire 20 equipes de foot avec les anciens ministres et assimilés tellement!!! Daloguez et eviter d'être la voix de votre maitre ou parrain et ce parti bidon qu'est l'Union Pour Rien (UPR). A bon entendeur salut. Mes respects.