23-10-2017 19:00 - Les caméras n’ont pas servi

Les caméras n’ont pas servi

L'Authentique - Les caméras du Port Autonome de Nouakchott placées entre cette infrastructure et la capitale, n’ont pas été d’un secours pour le travailleur du Port agressé dans la nuit du 8 octobre dernier. Bezeid, tel est son nom, revenait ce soir là vers 22 H quand il fut attaqué par trois bandits.

Lesquels ont d’abord interpellé le type en lui demandant son argent et son portable. Comme le gars ne leur répondait pas, l’un d’eux lui donna un coup qui le jeta à terre. Ils s’acharnèrent alors sur le pauvre travailleur, le bottant à coups de poings et de pieds, avant de prendre son portable et une petite somme qu’il gardait dans ses poches.

A cette heure, les caméras di Port fonctionnaient pourtant, mais dans l’obscurité, elles ne filmèrent que du vent. En plus, il y avait pourtant quelques automobilistes qui passaient dans les environs, mais aucun n’osa secourir le pauvre gars, les bandits étant lourdement armés de canifs.

Une fois leur forfait consommé, ils se ruèrent vers leur voiture garée dans l’obscurité. Mais c’était sans compter avec Bezeid, qui ne semblait pas prêt à se laisser abattre si facilement.

Il se saisit de projectiles qu’il envoyait en direction de la voiture, brisant sa pare-brise, et quand l’un des agresseurs sortit pour riposter, il reçut deux coups à la tête, qui la laissèrent raide. Deux chauffeurs de camion venaient alors de garer et sa sachant pris, les deux compères démarrèrent la voiture pour disparaitre dans l’obscurité de la nuit.

Dans les poches de l’homme qui gisait à terre, Bezeid retrouva tout son argent.

Ahmed.B



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 2745

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)