07-12-2017 14:47 - Le directeur général de radio Mauritanie limogé accusé de gabegie

Le directeur général de radio Mauritanie limogé accusé de gabegie

Saharamédias - Le gouvernement mauritanien, lors de sa réunion de ce jeudi, a limogé le directeur général de Radio Mauritanie, Abdallahi O. Hormetalla, et désigné, pour lui succéder, le conseiller à la présidence, Abdallahi O. Ahmed Damou.

Ce limogeage est intervenu après la divulgation de documents et relevés bancaires qui révèlent des malversations financières et une mauvaise gestion au sein de l’établissement, la plus importante institution médiatique officielle du pays.

Le site Al Akhbar avait publié différents documents, numéros de chèques et transferts bancaires qui révéleraient, selon le site des dons que le directeur général de Radio Mauritanie faisait à des proches.

Pour rappel O. Hormetalla a été nommé à la tête de Radio Mauritanie en mai 2016.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 9
Lus : 3922

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (9)

  • synthetiseur (H) 08/12/2017 13:12 X

    Ah cette Mauritanie des deux poids deux mesures! Pourquoi ce pauvre Wone subit cette mascarade? Au ministere de l'Education Nationale l'IGE a sommé un directeur de payer plus de 100 millions d'UM. Eh bien jusqu'a prtésent le dossier est gelé sur le bureau de l'IGE....Creusez et vous saurez qu'il est sous la couverture d'un gros bonnet.

  • Selmedine (H) 07/12/2017 21:09 X

    L'administration Mauritanienne reste tributaire de la carence de ces gestionnaires .La seule démonstration où les choix sont faites à la Base de critères rétrogrades est la nôtre. Les gestionnaires defaillants sont toujours promus à des fonctions supérieures.Tandis que les cadres compétents et honnêtes sont virés au garage.

  • ASSOCIATION MAIN PROPRE (H) 07/12/2017 20:44 X

    ce qui est sûr c'est que la police chargée de la répression sur les crimes économiques et financiers fait un travail formidable, et ce depuis l'arrivée de Mohamed ould abdel aziz au pouvoir.les fraudeurs et les voleurs séjournent actuellement à bir moghrein dans un monde réellement carcéral .

  • lamine98 (H) 07/12/2017 17:51 X

    Quel pays ! ils finiront par créer un diplôme prestigieux intitulé "grand laudateur hypocrite spécialisé en détournement d'argent" avec option gavage rapide. Tfou vous n'avez même pas honte. Jusqu'à Quand? Quel éducation et quel exemple donnez vous à vos enfants? "Culture de la facilité et mérite de la médiocrité?" Et ensuite ça joue le "m'as tu vu?" les "wakheiyerte" Vous devez être dans une attente effroyable car Dieu ne dort pas et vous le savez très bien.Vous récolterez ce que vous avez semés car pas de Barakah dans l'argent mal acquis. Méditez bien car certains se retrouvent avec des maladies graves, fils délinquants, mauvaise fin et mort effroyable à la fin de leur vie etc... Deux poids deux mesures: on emprisonne Wone et pour lui c'est aadi maw khassar chi. Comment voulez vous qu'un pays se développe avec ces mentalités super arriérés. Même certains animaux ont honte de faire certaines choses.

  • Lmes Oul (H) 07/12/2017 17:37 X

    leguignolm bonjour juste pour un rectificatif l ex directeur de la radio est né en 1970 il a donc 47 ans . Il traîne déjà énormément de casseroles et pour les dents de lait je crois qu on peut sans se tromper parler de beaucoup d autres breuvages et laisser le lait en dehors de ça hhhhhhh

  • leguignolm (H) 07/12/2017 16:16 X

    "Ya rabi" je vous en pris de bien observer en tout petit peu la photo de ce jeune homme aux dents de lait dont odeur du lait qui se dégage encore sur ses habits qu'on l'accuse de gabegie et s'il devient grand!

  • Sidikader200 (H) 07/12/2017 15:47 X

    Le régime raciste a jeté Wone en prison avant même d'être limogé alors que Hormetallah dont les détournements sont publiés depuis des semaines sur le net a seulement été limogé . Peut être même qu'il va bientôt être nommé à un autre poste alors que croupit en prison sans même avoir été jugé . Quelle injustice!!

  • BouselimatoulKessab (H) 07/12/2017 15:36 X

    La différence est claire, Wone est un poulaar qui doit payer pour les autres qui l’ont précédé, alors que Ould Hormotoullah est un laudateur qui a une famille, des parents et il est Beïdane, (***) détourneur sans souci, c’est simple comme bonjour, il ne faut pas aller loin dans ce calcul de deux poids, deux mesures.

  • donogaladiegui (H) 07/12/2017 15:05 X

    Vous avez dit démis de ses fonctions de DG de Radio Mauritanie.Soyons sérieux , deux poids deux mesures ! MR WONE anciendg de l'ENER a été envoyé directement en prison, alors que tous les RIMOIS savent qu'il n'a pris aucune ouguiya.L'entreprise était déjà dépécée par d'autres.Dans quel monde sommes nous ? Sacrée Mauritanie.