15-12-2017 09:12 - La question des sachets plastiques de nouveau devant le parlement

La question des sachets plastiques de nouveau devant le parlement

Saharamédias - Interdite depuis quelques années pour cause de dangers sur l’environnement, la question de l’utilisation des sachets plastiques se pose de nouveau devant l’assemblée nationale mauritanienne.

La conférence des présidents issue de l’assemblée nationale a décidé, lors d’une réunion tenue jeudi, de programmer la discussion d’un nouveau projet de loi qui prévoit des sanctions contre les personnes qui fabriqueraient, importeraient ou distribueraient les sacs plastiques.

Cette réunion s’est déroulée en présence du président de l’assemblée national Mohamed O. Boilil et la ministre des relations avec le parlement, Mme Awa Cheikh Sidiya Tandia. Lors de cette réunion deux projets de loi ont été programmés.

Le premier concerne les sanctions à prendre contre la fabrication, l’importation, la commercialisation et l’utilisation des sacs plastiques souples, le second est relatif à la criminalisation de la ségrégation.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1255

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • mystere1 (F) 15/12/2017 09:44 X

    on ne peut pas s'en passer, les familles, en ont besoin utilement, et necessairement, on peut protéger la nature, cela ne tient qu'à nous peuple du pays, il suffit d'être organisé et civilisé, mais malheureusement tel n'est pas le cas ! l'insalubrité bat son plein surtout dans la capitale nouakchottoise, les autres sachets coutant 100 um sont utiles, mais encombrant pour y mettre des ordures, donc vraiement on a besoin de ces petits sachets, pourvu qu'une fois utilisé, on le jette dans la grande sceau à poubelle public du CUN, chose qui est difficile à appliquer par la plupart de par leur sauvagerie et incivilité ! tfouu!!!!