19-12-2017 08:54 - Didier Drogba et Gérémi Njitap saluent les efforts du football mauritanien

Didier Drogba et Gérémi Njitap saluent les efforts du football mauritanien

Rim Sport - Deux anciennes stars du football africain, l’Ivoirien Didier Drogba et le Camerounais Gérémi Njitap, invitent les dirigeants des Fédérations du continent à venir voir de près le travail effectué par l’instance dirigeante du football mauritanien pour se hisser parmi les nations « émergentes » de cette discipline sportive.

« Quand on vient en Mauritanie, on comprend mieux les progrès effectués par son football, qui va prendre part au CHAN 2018, alors qu’il occupait les dernières places dans le continent », a réagi l’ancien international camerounais, l’un des invités de la 4ème édition des « Awards » de la Fédération mauritanienne de football (FFRIM).

« J’ai été agréablement surpris par ce que j’ai vu en termes d’infrastructures sportives, par l’organisation interne du football mauritanien aussi », s’est extasié l’ancien milieu de terrain et défenseur des Lions Indomptables.

Gérémi Njitap, président de zone Afrique de la Fédération internationale des footballeurs professionnels, estime que le football est « sur la bonne voie », en Mauritanie. « Il n’y a aucune honte pour les fédérations considérées comme étant majeures en Afrique de venir voir, pour s’en inspirer », a-t-il ajouté.

L’ancien capitaine des Eléphants de Côte d’Ivoire, Didier Drogba, a abondé dans le même sens, en affirmant qu’» un important travail est en train d’être fait en Mauritanie, surtout un travail qui va de la base au sommet ». « J’ai été vraiment bluffé », a-t-il commenté.

Drogba, actuel joueur du Phoenix Rising FC (Division 2 américaine), accompagné de son agent Thierno Seydi, était la vedette de la 4ème édition des « Awards » du football mauritanien, une cérémonie organisée samedi à Nouakchott pour honorer les acteurs de cette discipline sportive en Mauritanie.

Il dit être convaincu que la Mauritanie va récolter les fruits du travail abattu par les dirigeants locaux du football.

Didier Drogba a par ailleurs confirmé qu’il était lié aux dirigeants de Williamsville Athlétique Club, une équipe de l’élite ivoirienne.

« C’est une équipe qui monte lentement, mais sûrement. L’année dernière, elle était 2ème, derrière l’ASEC. Un excellent travail est en train d’être fait. Et c’est pourquoi j’ai décidé de l’accompagner », a expliqué l’ancienne star des Eléphants de Côte d’Ivoire.

« D’ailleurs, j’ai permis à un jeune du club d’aller rejoindre Phoenix Rising FC », a dit Drogba, ajoutant qu’il souhaite, par des initiatives comme celle-là, aider le football ivoirien à sortir d’une situation difficile marquée surtout par son échec aux éliminatoires de la Coupe du monde 2018.

Les Eléphants ne se sont qualifiés parce qu’» on avait arrêté de travailler en Côte d’Ivoire, durant ces dernières.

années ».


Source : APS



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 2121

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • jakuza (H) 19/12/2017 16:03 X

    Bravo! Tous derrière la FFRIM pour une vraie culture sportive dans ce pays où la jeunesse s'étiole à boire du thé, fumer et s'impliquer sur un terrain politique miné! Les jeunes doivent être formés physiquement et intellectuellement pour assurer la relève. "Un esprit sain dans un corps sain"!

  • foutatoro (H) 19/12/2017 12:01 X

    @sraghaa, je partage totalement ton commentaire. Le président actuel de la FFRIM va à terme rejoindre les hautes sphères dirigeantes de la FIFA. Pourquoi pas plus tard président de la FIFA ? Et c'est amplement mérité.

  • sraghaa (H) 19/12/2017 09:43 X

    Le témoignage de DROGBA et de GEREMI NGYTAPP vient s'ajouter à celui de tous les MAURITANIENS qui ont applaudi les progrès manifestes qu'a connu notre football avec son président actuel .Ce progrès s'est manifesté par l'acquisition de plusieurs pelouses ,par des résultats inimaginable et surtout par la formation d'une jeunesse prometteuse .Le président de la fédération devrait être félicite le 28 novembre passé pour la révolution footballistique qu'il a suscité .