22-12-2017 13:33 - La taxe TVA rattrape les éleves et étudiants des écoles privées

La taxe TVA rattrape les éleves et étudiants des écoles privées

Adrar-Info - Un certain nombre d’écoles privées de la capitale, Nouakchott, ont informé les parents des élèves, qu’ils doivent augmenter de 16% le montant des frais de scolarité de leurs enfants.

Les responsables des écoles d’enseignement privées ont informé les parents d’ élèves qu’ils ont reçu des lettres envoyées par l’administration fiscale, exigeant le payement de la Taxe de la Valeur Ajoutée (TVA) de ce que chaque étudiant paie à l’école dans laquelle il étudie.

Le prélèvement de la TVA sur les frais de scolarité des étudiants, dans les écoles privées commence en début d’année scolaire 2017/2018.

Source : http://alakhbar.info/?q=node/8134

Traduit par Adrar.Info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 5
Lus : 4479

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • Malisadio (H) 27/12/2017 11:30 X

    La TVA sur les activités d’enseignement rémunérées directement par les élèves Les cours ou leçons relevant de l’enseignement scolaire, universitaire, professionnel, artistique ou sportif et dispensés par des personnes physiques qui perçoivent directement de leurs élèves leur rémunération sont exonérés de TVA à condition que l’enseignant exerce son activité sans l’aide d’aucun salarié, directement ou indirectement. Si l’enseignant a recours à des salariés, les cours sont soumis à la TVA. et du moment que les cours dispensés sont reconnus par le Ministere de l'Education nationale

  • doudou19 (H) 24/12/2017 21:44 X

    Merci Jazuka(H). Monsieur Foutatoro(H) a bien compris ma réflexion. Tout un chacun connaisse que la TVA est une taxe sur la valeur ajoutée d'un produit ou d'une prestation. Son application pour les écoles privées est une aberration qui frise l'hypocrisie. On continue à malmener le citoyen jusqu'à quand? Le tout explosera un jour. Tirer trop sur la corde, elle lâchera un jour.

  • foutatoro (H) 23/12/2017 14:02 X

    Les explications du fameux @Jakuza sont correctes. Mais le problème c'est que face aux drames du pauvre père de famille mauritanien, l'État aurait pu éviter d'écraser davantage son pouvoir d'achat déjà rachitique. 16% c'est beaucoup. Vu la faillite de l'école publique, les parents n'ont pas eu d'autres choix que d'amener leurs rejetons vers secteur privé. Certains services ou biens doivent être exemptés de taxes. Mais malheureusement, le général est trop occuper à renflouer les caisses de l'État presque vide. Coûte que coûte !

  • jakuza (H) 23/12/2017 04:28 X

    doudou19 (H), la TVA est un impôt indirect, une taxe sur les prestations et la consommation de produits importés ou non. Elle est de 16% du total facturé et est collectée pour être reversée aux impôts. Il se trouve que sa mise en application dans ce secteur est nouvelle...

  • doudou19 (H) 22/12/2017 16:42 X

    Les élèves sont-ils devenus un produit importés? Ou je me trompe? Je pensais que la TVA ne concerne que les produits importés. Si tel est le cas nous devons la payer tous y compris nos braves penseurs fiscaux.