06-01-2018 00:00 - Abdoulaye Ly décoré de la Médaille de la Reconnaissance nationale

Abdoulaye Ly décoré de la Médaille de la Reconnaissance nationale

Rim Sport - Le sélectionneur de l'équipe nationale senior homme de Basket-ball, Abdoulaye Ly a été décoré, mercredi 3 janvier, de la Médaille de la Reconnaissance nationale, par le ministre de la Jeunesse et des Sports.

C’est une juste récompense pour ce cadre qui s’est investit des années durant pour la promotion des activités de Jeunesse et des Sports. Travailleur hors pairs, Ly a participé à la formation et à l’encadrement de plusieurs générations de sportifs mauritaniens.

Professeur d’Education Physique et Sportive à la retraite, Ablaye Ly est connu pour son dévouement et son abnégation s’activant de manière discontinue et désintéressée surtout à l’essor du basket ball. Dés l’annonce de cette décoration, la toile a été inondée d’un concert d’hommage.

Proches, sportifs et anonymes ont rivalisé d’ardeur saluant le beau parcours de Laye Ly. El Hide Tahmane dit Takhou estime que ce n’est pas très tôt(d’honorer) ce monument de nos sports (qui) mérite amplement cette décoration après avoir défendu les couleurs nationale pendant 20 ans et formé un nombre inestimable de joueurs internationaux.

Selon l’ancien coach de Deuz FC et ancien international, Laye Ly(pour les intimes) ne cesse de passer son temps entre les terrains de basket, de hand,de football et la piste d athlétisme du vieux stade de la capitale.

Pour le président de la Ligue nationale de football, Pape Amghar Dieng, « cette décoration est tout à fait méritée » pour « le grand Maestro de la balle au panier ». Dans le même ordre d’idées, Moussa Seck fait remarquer que « mieux vaut tard que jamais. Certes une récompense tardive qui n'a d'égal que le mérite de celui à qui elle est attribuée.

Le joueur talentueux qu'il fut ne vaut pas le formateur hors-pair et inlassable qu'il est. Merci mon grand pour tout ce que tu as fait et continue de faire pour le basket et le sport mauritanien »,
articule l’ancien joueur et arbitre. Après avoir chaleureusement félicité Laye Ly, Papa Boubacar Bob soutient qu’il fut le Meilleur play maker de sa génération.

Ly est pour, Van Sow Yero tout simplement « UNE LÉGENDE ». Poursuivant, il écrit « Ly Laye mérite plus que ça. Je ne serais jamais arriver là où je suis si se n’étais pas laye longue vie et bonne santé ».

Sur la même lancée, Mohamed Ould Djibril a décoré au nom du président de la République Mme Khadijettou Souleymane Mariko, inspectrice départementale à la moughataa d’Arafat à Nouakchott-Sud de la Médaille d’Honneur de première classe et El Hacen Ahmed Innalla, président du Réseau régional des jeunes à Nouakchott et de la Médaille d’honneur de deuxième classe.







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 2158

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • moulaye sidine (H) 06/01/2018 20:24 X

    Hommage aux champions des années 80,les Abdoulaye Ly, Abou Ly, Macatty, Mohamed Feijy, Cherif, Feu Sarr..... Cette équipe avait honoré le Basket-ball mauritanien et les jeunes collégiens (collège de garçons ), supporters et abonnés des matchs de l'ancienne maison des jeunes.

  • medahmedd (H) 06/01/2018 11:51 X

    C'est une très bonne initiative ! Aboulaye LY fut l'un des meilleurs joueurs de la dernière génération de l'épopée de la grande équipe nationale. Je ne perdais aucune occasion pour dire qu'il méritait d'être honoré. Un ancien Ministre, fan du Basket ball, m’a confié un jour, qu'il se rappelle toujours de ce reporter qui disait "à lui tout seul Laye Ly a réussi a qualifié son pays, la Mauritanie..". Nous espérons que la fédération mauritanienne de Basket ball va lui organiser une "grand jubilé", comme un dernier baroud d'honneur à un sportif exceptionnel. Quand Laye Ly marqué beaucoup de points, il aimait dire avec humour "c'est normal...y a pas de couvercle sur le cerceau".