02-02-2018 17:00 - Liste des journalistes renvoyés du ministére de l’Education et raisons…

Liste des journalistes renvoyés du ministére de l’Education et raisons…

Adrar-Info - Le ministère de l’éducation nationale a convoqué un certain nombre de ses employés, qui exerçaient dans les médias indépendants en Mauritanie et leur a signifié qu’il rompt leurs contrats de travail avec le ministère.

Au même moment, le ministère diffusait une circulaire à tous ses services centraux, ainsi que ses administrations régionales et tous ses employés leur exigeant d’adhérer à ce qu’il a décrit comme « l’éthique de la profession ».

Ainsi, le ministère a limogé le directeur du site « Al-Wasat » Saad Bouh Cheikh Mohamed de son poste de chef du département communication en milieu scolaire et l’a été renvoyé à la Direction régionale de l’éducation de Nouakchott-Sud, en tant que professeur.

Le ministère a également convoqué d’autres professionnels dans les médias privés dont certains reconnus de notoriété médiatique dans le pays, notamment:

- Mohamed Vall Ould Omeir, ancien directeur de la chaîne Sahel TV, et actuel directeur du journal « La tribune »

- Cheikh Tijani Dia Directeur du journal « Le Rénovateur »

- Mohamed Ali Ould Abadi, président de l’Union des sites électroniques.

- Aziz Ould Soufi, membre du bureau exécutif du Syndicat des journalistes mauritaniens et rédacteur en chef du site « Essaha »

- El Kory Ould Sneiba , du journal « Le calame »

- Cheikh Ould M’Haimid de la chaîne TV AlMouritaniya

- Atbeira Mint Ahmed de Radio Mauritanie.

Le ministère a indiqué que sa décision intervient pour «corriger certaines violations constatées dans le secteur en matière de non-respect de la profession».

Le ministère a énuméré, dans sa « circularité » certains cas, concernant la réserve quant au secret professionnel, l’ atteinte au prestige de l’autorité hiérarchique de l’administration, l’introduction de certaines donnes politiques dans le travail administratif, l’augmentation du nombre de syndicats au sein du secteur et le déni du principe de continuité dû à l’absentéisme et au chevauchement fonctionnel.

Source : http://www.alwiam.info/node/7683

Traduit par Adrar.Info

Articles en rapport avec le sujet :

http://adrar-info.net/?p=45093

http://adrar-info.net/?p=45085

http://adrar-info.net/?p=45088



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 2462

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • douddou (H) 02/02/2018 20:53 X

    Dans quel pays sommes nous avec un PM médiocre sans niveau qui règle ses comptes a tout le monde alors qu'il a bousillé toute l'administration mauritanienne par son comportement irresponsable et ses manipulations beagayantes

  • medabdul (H) 02/02/2018 17:56 X

    IL FALLAIT le faire depuis longtemps;mais le tieb tieb et le laxisme inculte avait laisser faire;

  • Tapaléé-Reek (H) 02/02/2018 17:48 X

    Ils sont un nombre beaucoup plus important dans d’autres secteurs à occuper plus de 2 postes au dos de l’état, il y’a combien de boulanger instituteurs et maitre d’école, combien d’enseignant qui gagne un salaire et vendent des boutiques et d’autres emploi dans le privée, les journalistes disent certainement la vérité et il faut couper leurs langues dans la presse, ou t’ils sont ceux qui dorment dans les maisons reçoivent des salaires et ne connaissent pas le ministère qu’ils dépendent, ou sont ces centaines de femmes de directeurs centraux, de directeurs de départements qui reçoivent des salaires, les boys, les ménagères, les bergers et je ne peux pas citer tout cela, il ne faut pas s’arrêter sur le ministère de l’enseignement.

  • hachmi (H) 02/02/2018 17:17 X

    J'espère de tout coeur qu'ils ne percevaient pas leur salaire de professeur, si ce le cas ce n'est pas sérieux de la part de ces donneurs de leçon.