03-02-2018 15:33 - Carnet de Route : Mederdra, un havre de paix, un pôle de spiritualité

Carnet de Route : Mederdra, un havre de paix, un pôle de spiritualité

Initiatives News - Ce qui frappe à Medredra, par une nuit de janvier, c’est la douceur de l’air frais qui semble avoir une vertu curative pour le visiteur arrivant de Nouakchott avec comme bagages les stresses et la fatigue accumulées dans une ville pressante…

Le calme d’un soir de Mederdra guérit de ces vacarmes inoculés par les haut-parleurs crachant à longueur de journées et de nuits : « envoyé crédit !!! Crédit envoyé !!! Transfert d’argent, envoyé d’argent !!!tahwiil el wadha !!!…. »

Le havre de paix

Thérapeutique avons-nous dit à propos de l’air frais de Mederdra. Oui, parce que sur cette terre de l’Iguidi dont les habitants sont connus pour un sens de la répartie et un sang froid original, le sable est une berceuse. Berceuse parce qu’on marche sur la dune, en inspirant et en s’inspirant, sans se rendre compte que l’on glisse ver le Guewd

Quelque part dans ce quartier se trouve un arbre. Parmi tant d’autres, certes. Mais cet arbre eut l’avantage d’avoir abrité un érudit, un savant que le siècle dernier connut.

Cheikh Ahmad Hamahoullah que le colon avait assigné à résidence sur cette terre de 1925 à 1930, nous rappelle-ton, se recueillait sous cet arbre pour renouer avec le calme, le sang froid qui le distinguaient.

En hassaniyya, cet arbre s’appelle « techtaaye », ses fruits sont le mureau-blanc ou « touggue »…En soninké techtaaye c’est « sexen nyitte » -arbre du sexenne, du mureau-blanc-

Un pôle d’attraction spirituelle

Si on veut ce sera « Seexena Yitte » (l’arbre de Cheikhna) pour cet arbre, un vestige qui pourrait bien faire partie du patrimoine national si par inspiration une autorité locale, un administrateur visionnaire ou même un citoyen alerte décidaient de placer des bibliothèques et autres structures culturelles et scientifiques dans la cour clôturée qui entoure désormais cet arbre centenaire à Mederdra

Un pôle d’attraction spirituelle, voilà ce que pourrait être fait de cet espace que chérit mon ami et frère Baliou Mamayari Coulibaly, disciple et grand admirateur du Cheikh Ahmad Hamahoullah, grâce à qui ce séjour à Mederdra a été effectué samedi 27 janvier 2018 auprès de notre ami Jiddou Ould Elemine, Mr JOE, venu lui aussi se ressourcer sur ces sables de Mederdra où il laissa son empreinte d’enseignant d’anglais dans les années 90.

K-Tocka



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1740

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • KANTAKI (H) 03/02/2018 16:21 X

    Cheikh Rida Essaeedi, que Dieu lui donne longue vie a déclaré "tout laisser tomber", pas parce qu’il est tombé en faillite mais sans doute parce qu’il dérange les capitalistes usuraires qui mettent tous les jours sous leur joug des centaines de mauritaniens et s'enrichissent sur leur dos impunément... Cheikh Rida, homme simple et modeste a rendu d'"normes services aux mauritaniens de toutes les couleurs et de tous les niveaux ! Ils vont désormais se replier sur les mangeurs d'hommes qui prendront leurs bien de la manière la plus légale et la plus officielle et contre quoi? Contre moins du 20 ème de leur patrimoine et sans aucune chance de recouvrer leur propre patrimoine le moment venu ! Que Dieu donne longue vie à Cheikh Rida et que Dieu lui donne les moyens de payer ses dettes et que tous les mauritaniens l'aident en ce sens, Dans l'intérêt de tous !