08-02-2018 13:50 - Communiqué du Conseil des Ministres du Jeudi 08 Février 2018

Communiqué du Conseil des Ministres du Jeudi 08 Février 2018

AMI - Le Conseil des Ministres s'est réuni le Jeudi 08 février 2018 sous la Présidence de son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République.

Le Conseil a examiné et adopté les projets de décrets suivants :

- Projet de décret accordant le permis de recherche n°2380 pour les substances du groupe (5) dans la zone de Nouedgui Sud (Wilayas du Trarza et de l’Adrar) au profit de la société TAFOLI MINERALS Sarl.

- Projet de décret accordant le permis de recherche n°2413 pour les substances du groupe (5) dans la zone de Guerd El Angra (Wilaya de Dakhlet Nouadhibou) au profit de la société SIMCO LTD.

- Projet de décret accordant le permis de recherche n°2503 pour les substances du groupe (2) dans la zone de Tijirit Sud (Wilayas de Dakhlet Nouadhibou et de l’Inchiri) au profit de la société QUARK 74.

-Projet de décret accordant le permis de recherche n°2525 pour les substances du groupe (2) dans la zone de Leghcheiouat (Wilayas de Dakhlet Nouadhibou et de l’Inchiri) au profit de la Société Mauritanienne d’Exploitation et de Recherche de l’Or (SMEPO- Sarl).

-Projet de décret portant nomination des membres du Conseil d’Administration de la Société de Transport Public (STP).

-Projet de décret fixant le cadre général du régime des études et les conditions d’obtention du diplôme national d’ingénieur.

-Projet de décret portant nomination du Président et des membres du Conseil d’Administration du Centre de Protection et d’Intégration Sociale des Enfantes.

-Projet de décret portant nomination du Président et des membres du Conseil d’Administration du Centre de Formation et de Promotion Sociale des Enfants Handicapés.

Le Ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération, a présenté une communication relative à la situation internationale.

Le Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation a présenté une communication relative à la situation intérieure.

Enfin le Conseil a pris les mesures individuelles suivantes :

Ministère de la Santé

Etablissements Publics

Centrale d’Achat des Médicaments et consommables Médicaux

Directeur Général : Cheikh Ould Zeidane, précédemment directeur général de la SONIMEX

Ministère de l’Education Nationale

Cabinet du Ministre

Inspection Générale de l’Education Nationale

Inspecteur Général : Mohamed Mahmoud Ould Syadi, inspecteur de l’Enseignement secondaire précédemment coordinateur de la cellule technique IGEN.

Inspecteur Chargé de l’Enseignement Secondaire : Mouhamed Abderragmane Ould Mohamed Denebjah, Inspecteur de l’Enseignement secondaire

Inspecteur Chargé du Contrôle de Gestion : Mohamed Mahmoud Ould Ahmedou, Inspecteur de l’Enseignement secondaire précédemment chef département.

Administration Centrale

Direction du Patrimoine et du Matériel

Directeur Adjoint : Mohamed Ali ould Mohamed Vall, précédemment chef service maintenance.

Direction de l’Informatique, des Archives et de la Documentation

Directeur Adjoint : Ahmedou Ould Moctar Salem, précédemment chef service documentation.

Etablissements Publics

Ecole Nationale des Instituteurs d’Akjoujt

Directeur : Ali Ould Kreiked, précédemment Directeur Adjoint.

Directeur Adjoint : Mohamed El Mamoune Ould Sidi, précédemment chef département administratif.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 7
Lus : 6101

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (7)

  • africanwoman (F) 15/02/2018 00:23 X

    Pas de femmes, pas de 'noirs". Vive le pays de toutes les discriminations. Et la STP, société de transport public fantôme, véritable gouffre financier !!! Dieu sait que les nouakchottois ont besoin de moyen de transport à la portée de leur bourse et plus décents. Des centaines de milliers de nos concitoyens vivent un calvaire tous les jours pour faire le moindre déplacement et d'autres gaspillent nos deniers publics dans une société qui ne remplit pas le centième des objectifs d'une société de transport public. Je me demande qui sont les dirigeants et les administrateurs de cette société. Ce n'est pourtant pas diable !!!

  • Bertrand (H) 10/02/2018 08:43 X

    Les prix des denrées alimentaires et de tous produits de consommation ont atteint un niveau d'augmentation très élevé. Beaucoup de marchandises ont connu une augmentation de 30 à 50%. Le Gouvernement doit surveiller le marché afin de proscrire les abus,car les commerçant du plus grands au plus petit s'en donnent à cœur joie. Sans surveillance et sans mesure corrective, il y'aurait, inévitablement, des émeutes,des problèmes sociaux, dont profiteraient les ennemis du peuple pou semer le chaos. Déjà la SOMELEC, la SNDE ne facturent plus en moins de 10.000 MRU, et les charges s’entassent et le citoyen croule sous le poids de la pauvreté. IL Y A UNE LIMITE A TOUT, surtout la patience.

  • Mawdo1960 (F) 08/02/2018 17:03 X

    Et les negros votent sans se faire representer dans le gouvernement.. Triste.

  • hachmi (H) 08/02/2018 16:05 X

    @bonguide (H), tu sais à l'éducation nationale, à la justice, à la culture et aux affaires religieuses, il n y a qu'une seule communauté, sinon à quoi va signifier les actions telles que la lutte contre les séquelles de l'esclavage et autres inepties pour faire semblant que nous faisons attention à notre propre destruction sous peu !

  • habouss (H) 08/02/2018 15:59 X

    Même si il y a d'autres aspects à discuter dans ces nominations du MEN, il faut saluer qu'à même la promotion interne qui manque dans nos institutions sans mémoire pour leurs travailleurs. Enfin, de la Sonimex en faillite à une autre institution qui peine à faire ses preuves depuis 2 décennies, c'est encore Re - bonjour aux dégâts. Le bout du tunnel est il encore loin ?

  • habouss (H) 08/02/2018 15:55 X

    Même si il y a d'autres aspect à discuter dans ces nominations du MEN, il faut saluer qu'à même la promotion interne qui manque dans nos institutions s

  • bonguide (H) 08/02/2018 15:38 X

    Je me demande dans quelle démocratie sommes-nous. Le département de l’éducation ne comporte qu'une seule communauté.