18-02-2018 17:05 - Manche retour de la LDCA : l’ASAC Concorde brandit le forfait

Manche retour de la LDCA : l’ASAC Concorde brandit le forfait

Rimsport - Face au blocage de la situation administrative de l’une de ses pièces maîtresses, Saïdou Amadou Barry, le président de l’ASAC Concorde Sy Boubacar est monté sur ses grands chevaux.

Dans une déclaration exclusive faîte à RimSport.net, Sy Aladji menace de ne pas se rendre en Tunisie si les responsables de l’état civil ne consentent pas à octroyer un passeport à son sociétaire. « Au lieu de nous faciliter la tâche dans cette aventure que nous menons pour rehausser l’image de marque de la Mauritanie, certains s’évertuent à mettre les bâtons dans nos roues», peste Sy.

Barry vit une situation pathétique. Disposant d’une pièce d’identité, il n’arrive pas à disposer d’un passeport en dépit des multiples sollicitations. Depuis mai 2017, c’est un ballet incessant infructueux qu’effectuent aussi bien les dirigeants de l’ASAC Concorde que l’intéressé au sein du centre d’accueil des Citoyens.

Pourtant, le président de la République n’a cessé d’instruire les responsables de l’Agence Nationale du Registre des Populations et des Titres sécurisés ( ANRPTS) à alléger les procédures tout en restant ferme sur les cas probables de fraude,en permettant aux citoyens à disposer des documents administratifs.Dans cette optique, il avait ordonné à l’ANRPTS à octroyer le passeport à tout citoyen disposant d’une carte d’identité.Visiblement, on passe outre les instructions présidentielles si ce n’est la sélectivité dans l’application.

Le président de l’ASAC Concorde s’étonne que les responsables de l’Etat civil ne veuillent pas appliquer les directives du chef de l’Etat.

Pour rappel, Saïdou Amadou Barry fait partie de cette génération de jeunes footballeurs parvenue à maturité grâce à l’encadrement et à l’investissement des dirigeants du club mythique. C’est dire que Saydou est un élément clé du dispositif de N’Diobo. La saison dernière, il avait inscrit 7 buts et était impliqué sur les nombreux buts inscrits par ses coéquipiers.

A la manche aller à Nouakchott, le percutant ailier des Bleu et Blanc avait donné des sueurs froides au Sang et Or de l’Espérance. S’étant crée la première banderille sur une percée remarquable, Barry avait buté sur une magnifique parade du portier adverse.

A signaler que Barry avait raté également pour défaut de passeport le dernier tournoi COTIF, en Espagne après avoir participé à tous les stages des Mourabitoune juniors.

En se rendant à Tunis avec un de ses éléments en moins, sans jeter l’opprobre sur l’apport du reste de l’effectif, l’ASAC Concorde sera légèrement désavantagée. On aurait du faire l'économie de tout ça.

La manche retour contre l'Espérance Sportive de Tunis est programmée, le mercredi 21 février.

-----











Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1502

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • salloumar (H) 18/02/2018 18:57 X

    Hélas ce n'est qu'un exemple parmi des milliers d'autres. Bary de son nom est un footballeur, mais surtout un noir mauritanien, qui va sans doute rater un match de 90 mn . D'autres enfants de la Mauritanie, à cause de leur origine ethnique ont raté le match de leur vie : ils n’accéderont jamais au collège, sans papier d’État civil ils ne peuvent concourir à l'entrée en sixième . Combien sont ils à avoir abandonnés définitivement leur scolarité? Voila encore une énième bombe à retardement du pouvoir d'Ould Abdou Aziz, qu'il faut ajouter aux autres dérives des pouvoirs successifs des bidasses, qui va être léguer au générations de demain. Sans être un pessimiste de nature ni un naïf poète, je me demande si la réconciliation du peuple mauritanien sera t'elle possible un jour ? vivement 2019! Salam. Oumar Débé.