25-02-2018 19:16 - Monique Guerra : Voyage d’Atar à Kaédi du 8 au 18 Janvier 2018

Monique Guerra : Voyage d’Atar à Kaédi du 8 au 18 Janvier 2018

Adrar-Info - Amie et Amoureuse du Désert Mauritanien depuis 2002,je ne pouvais lors de ce énième voyage,sur un vol direct Paris CDG-ATAR affrété par Maurice FREUND de Point-Afrique,ne pas avoir envie de programmer mon propre circuit reliant plusieurs régions de ce fabuleux pays aux multiples visages Oh! Combien attachant…

Surtout ne pas opposer l’attractivité de chaque contrée,les comparer au détriment d’autres… Conserver un œil nouveau,ouvert,sans a-priori…

Seuls les habitants locaux et notamment les nomades connaissent bien leur territoire,leurs trésors archéologiques, leurs gueltas, leurs pistes,leurs traditions, leurs langues…

L’arrivée à l’aéroport est déjà un enchantement,tout blanc vêtu,sur le sable, paré sur le tarmac d’une khaîma mauritanienne de bienvenue…

Les formalités du visa se révèlent rapides,sympathiques et efficaces et à la sortie les guides mauritaniens, les aubergistes ou les amis(es) vous attendent…

Cette année j’ai souhaité créer mon propre parcours,à savoir repartir dans le Tagant, découvrir une région méconnue le Gorgol et retourner à Kaédi en bordure du fleuve Sénégal accompagnée d’amis(es) et de Sid’Ahmed de l’Auberge INIMI à Atar, notre guide professionnel qui saura trouver le bon chauffeur (Mohamed),l’excellent cuisinier (Edine) et le 4/4 résistant aux pistes touristiques parfois cahoteuses…

Découverte des cités marchandes de Rachid et de Ksar el Barka ou vécurent les Tribus Kounta, déambuler dans les ruines de ces anciennes villes,visiter les mosquées désaffectées,les maisons d’habitations aux riches décors de pierre, discuter avec les jardiniers de la batha…

Pousser jusqu’à N’Beika, traverser la passe d’Achetf pour atteindre Moudjeria (en profiter pour visiter le Centre de santé ) y laisser quelques médicaments!

Cap sur le Gorgol et arrêt aux villages de Magta Lanjar et Chogar aux marchés très animés…nécessaire pour l’approvisionnement du bivouac…

A Mal,nous prenons la direction de Monguel, Bokkoul et Wad el Barka limitrophe…

Charmant accueil des Hakems de ces localités et de leur adjoint,autour du thé de bienvenue et des « amis habitants » dont Moustapha, Hadrami, Youba…dont l’hospitalité légendaire n’est plus à démontrer…

Visite du barrage et reconnaissance des puits existants mais malheureusement insuffisants pour la population et le bétail…

Hébergement cette fois-ci chez l’habitant,dans des lieux paisibles… La khaîma était installée…

Rencontre du personnel médical dont la sage-femme de la Maison de santé…échanges constructifs sur les besoins immédiats…

La route de Monguel à Kaédi est pratiquement bitumée en totalité.

Arrivée sur Kaédi au bord du fleuve Sénégal…une découverte pour beaucoup…

Je retrouve avec joie mon amie de longue date HAWA, extraordinaire et positive…

Abou SY guide mauritanien nous accompagne dans la visite (il faut rappeler qu’il est LAUREAT de la filière bijouterie et a reçu ce prix lors du concours des artisans organisé dans le cadre des journées de l’artisanat et de la culture au Musée National de Nouackchott et au village de la biodiversité du 7 au 9 octobre 2016)

Quand va-t-on créer un local d’exposition de ces métiers d’art,un savoir faire ancestral qui ne demande qu’à se développer ??? ainsi qu’un festival dans cette région multi-culturelle du sud du pays ???

Après les visites des ateliers de bijoux,de sculptures, de teinturerie… Promenade juste avant la tombée de la nuit au bord du fleuve Sénégal

Des moments magiques avec le retour des travailleurs sur leurs charrettes,l’arrosage des jardins,le marché des ovins et des caprins,le rire des enfants,la lumière etc…

Le lendemain Roughiatou nous convie à la visite de la MFR (Maison Familiale Rurale) de Kaédi dont elle assure la Présidence ,le suivi et la représentation en France depuis 2 ans….un Bel engagement de toute son équipe !

Puis remontée sur le Tagant avec la découverte de Matmata, du haut de la falaise juste en fin de journée,une dizaine de crocodiles piégés ici par des siècles de désertification,seront visibles…

Cap sur Tidjikja fondée par les IDAW ALI autour du 17 ème siècle, jadis prospère en raison du commerce caravanier,de sa palmeraie et de ses jardins,conquise par Xavier Coppolani en 1905,puis baptisée Fort-Coppolani peu après son assassinat…Sa tombe est facile d’accès proche de la Poste…

Remontée ensuite sur Rachid et El Maaden ou nous avons eu la chance de croiser le Maire CHEIKHANY Ould SIDINA accompagné de Maurice FREUND…. Quelle chance!

Visite de la palmeraie et bivouac proche des grandes dunes sur le campement qui va s’agrandir prochainement ,je n’en doute pas un seul instant avec les projets à venir…

Voilà un circuit: » Découvertes,Rencontres et partages « qui fait appel à disons un certain goût pour l’aventure, de l’audace ,l’abandon d’un certain confort,la confiance et le respect dans l’équipe….avec surtout le sentiment d’être « ACTEUR » de son voyage…

Je tiens à remercier les personnes du groupe qui m’ont fait confiance,celles rencontrées qui ont fait le maximum pour le séjour inoubliable ainsi que ceux qui de loin ont travaillés pour l’organisation de notre passage dans le Gorgol et qui n’ont pu s’y rendre…!

J’espère n’avoir oublié personne,si ce n’est un immense remerciement à Sid’Ahmed qui m’a permis de réaliser mon rêve de retourner dans le Tagant 15 ans après mon premier voyage…

Une sorte de pèlerinage…

Le 21/02/2018

Monique GUERRA



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1963

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)