05-03-2018 11:26 - Voila, comment réguler la pêche artisanale et côtière en Mauritanie

Voila, comment réguler la pêche artisanale et côtière en Mauritanie

Sidi Mohamed Ould Mohamed Cheikh - Malgré, les efforts constructifs entrepris, par Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République, ces dernières années pour le développement durable du secteur de la pêche, le segment artisanal et côtier soufre encore d’une anarchie chronique, d’un désordre total et d’une insécurité gênante.

Ce segment prometteur qui ne cesse de s’accroitre est constitué par une flotte dépassant les 7000 pirogues et plus de 150 navires côtiers. Il emplois plus de 40 000 pécheurs, mareyeurs et coutriers avec une production globale d’environ 400 000 tonnes par ans des différentes espèces du poisson.

Cependant, l’absence d’une maitrise parfaite des données de la production, des ventes, de l’hygiène et de la sécurité maritime handicape son intégration effective dans l’économie nationale.

En effet, l’encouragement des investisseurs et des opérateurs privés à construire des Points de Débarquements Aménagés PDA (voir la photo) le long du littoral, à la place des campements traditionnels mobiles, aurait été la mesure adéquate qui accompagne la vision clairvoyante de Son Excellence, le Président de République visant un développement durable, cohérent et actif des différents segments du secteur de la pêche.

Car, la réalisation desdits points de débarquements aménagés, permettra non seulement le renforcement du suivi administratif régulier, de l’organisation, de la sécurité, de l’hygiène et des conditions sociales des marins, mais aussi aidera à faciliter la décongestion de l’activité, à l’aménagement durable du littoral et élèvera immanquablement le niveau de la culture maritime organisationnelle et opérationnelle des communautés des pêcheurs Mauritaniens.

Description des aménagements du PDA

I.1.1 Infrastructures maritimes
1. Digue de protection

La réalisation des digues de protection a pour objectif de protéger le site contre les houles dominantes et par suite faire augmenter le nombre de sorties en mer et améliorer les conditions de sécurité en période de mauvais temps.

2. Plan incliné

Actuellement, les marins pêcheurs transbordent leurs pirogues manuellement, la réalisation du plan incliné demeure tributaire de la satisfaction des conditions suivantes :

• Réalisation des jetées de protection en vue d’assurer la durabilité de l’exploitation de l’ouvrage en le protégeant contre l’ensablement ;

• Implantation du PDA dans une zone non surélevée et en proximité de la mer (sur la plage) afin de garantir une douce pente et une longueur optimale.

Dans le cas de notre littoral, nous suggérons de substituer le plan incliné par des rampes d’accès afin de permettre la montée des pirogues depuis la mer vers l’aire de stationnement des pirogues par le biais de tracteurs.

Cette rampe présenterait une largeur de 15 m et une longueur totale de 50 m. Elle sera constituée d’une dalle coulée sur place de 20cm d’épaisseur avec une assise en tout venant ayant une épaisseur moyenne de 50 cm et une largeur de 20 m

Zone des marins pêcheurs

3. Les magasins pêcheurs.
4. Bloc sanitaire des pêcheurs
5. Atelier mécanique
6. Atelier de réparation des pirogues
7. Distributeur de carburant

La disponibilité d’un distributeur de carburant détaxé à l’intérieur du PDA constitue donc une grande priorité pour les pêcheurs. Ce local doit être conçu selon les normes internationales en vigueur relatives à l’entreposage des produits pétroliers. Il sera équipé d’un réservoir à double paroi, équipé de détecteur de fuite facilitant le suivi de cet équipement.

Le réservoir sera installé à la surface du terrain en raison de suivi plus facile de son état général et du temps de réaction plus rapide en cas de fuite accidentelle, permettant ainsi une réaction prompte à tout épanchement. Ce réservoir sera placé dans une enceinte étanche conformément aux règles et normes concernant les réservoirs hors terre.

La station de ravitaillement devra être suffisamment protégée contre les possibilités de heurt par un véhicule et sera équipée d’une surface étanche à l’endroit du remplissage des jerrycans à titre d’exemple, permettant la rétention et la collecte de tout débordement lors du remplissage.

8. Box de stockage des jerricanes
9. Unité de production de glace

Cette unité de production de glace dont la capacité est déterminée en fonction du nombre de pirogues admis au PDA, et de la production stockée avant vente doit satisfaire les normes de salubrités et d’hygiène requises.

10. Un local de sauvetage

Ce local sera conçu dans l’objectif de permettre le stockage du matériel lié au sauvetage. Une superficie nette de 6 m² est largement suffisante, soit une surface hors œuvre de 7,2 m².

Un local de vente du matériel de pêche. L’objectif est d’assurer à la proximité d’un point de vente des outils de pêche. Une superficie nette de 12 m² est largement suffisante, soit une surface hors œuvre de 14,4 m².

Zone d’administration et d’équipements socio collectifs

Afin d’assurer une bonne gestion administrative et sociale du PDA, une zone dédiée à l’administration et aux équipements socio collectifs sera affectée.

11. Bloc administratif
12. Centre de soin
13. Cafétéria
II.2.1 Infrastructures VRD
Voies internes et aires aménagées
14. Accès au site
15. Aire de stationnement et de réparation des pirogues
16. Aire d’étendage des filets
17. Parking des voitures

Une superficie de 500m² est à prévoir. L’aire de stationnement sera asphaltée et les eaux de ruissellement seront dirigées dans un séparateur eau-huile, afin de récupérer tout déversement d’hydrocarbure.

Sidi Mohamed Ould Mohamed Cheikh
Expert des Affaires Maritimes
Téléphone 26411837



"Libre Expression" est une rubrique où nos lecteurs peuvent s'exprimer en toute liberté dans le respect de la CHARTE affichée.

Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.


Commentaires : 1
Lus : 1449

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • ahznar (H) 05/03/2018 14:13 X

    Certainement notre expert a prévu un lieu pour le séchage et fumage de poissons ( yaye boy,petits poissons et autres) qui constituent le guédie ( force de frappe du thiep dieunn)