19-03-2018 19:20 - ATTM: Communiqué de presse

ATTM: Communiqué de presse

M21 - La décision prise par l’Etat le 19 Octobre 2017 de procéder à une fusion-absorption de l’ENER par ATTM-SA est assortie de la condition que cette opération ne devait en aucun cas compromettre la viabilité de cette dernière.

Dans le même ordre d’idée, il est précisé que le personnel à transférer à ATTM doit être limité aux seuls employés affectés à la fonction de l’Entretien routier.

Le contrat de fusion signé le 28.12.2017 a prévu le transfert, à compter du 01.01.2018, de tout le personnel en CDI composé de 341 agents à ATTM, à charge pour elle de se réorganiser et de procéder à l’assainissement de la situation de ce personnel en concertation avec le Comité Technique qui a piloté la fusion-absorption.

C’est ainsi qu’ATTM a procédé à un audit du système de gestion des ressources humaines de l’ENER par rapport à ses propres référentiels et les standards de gestion habituels.

Cela a permis de faire les constats suivants :

1. L’ENER était en sureffectif par rapport à son organisation et son volume de travail.

2. Les niveaux de classement sont disproportionnés par rapport à l’usage dans le métier des BTP.

3. L’évolution catégorielle du personnel sur les dernières années fait apparaitre beaucoup d’incohérences par rapport aux dispositions du Statut du Personnel.

Face à cette situation et dans le cadre de la responsabilité qui est la sienne en matière d’organisation, l’entreprise a réalisé une étude organisationnelle et mis en place un processus transparent et fondé sur des critères professionnels pour sélectionner le personnel pouvant servir dans la nouvelle entité.

Il est articulé autour des axes suivants :

I. L’élaboration d’un nouvel organigramme pour déterminer le nombre d’emplois nécessaires au fonctionnement de l’entreprise,

II. L’évaluation du personnel en place pour identifier les compétences intéressant l’entreprise.

Ensuite, la sélection a été faite sur la base de la formation initiale, la compétence et l’expérience dans les domaines des BTP, de la maintenance du matériel et de la conduite des engins et camions.

Cette approche a permis de cibler un effectif de 130 agents répondant aux critères mis en place..

A la demande des autorités publiques, ATTM.sa a mis en œuvre une autre démarche, plus sociale quant à elle, basée sur une discrimination positive pour cibler et retenir :

✓ Tous les agents possédant une compétence technique (Ingénieurs, Techniciens de maintenance, Conducteurs, Chauffeurs PL, ouvriers, etc.…)

✓ La population des travailleurs les plus vulnérables et pouvant rencontrer des difficultés à trouver du travail sur la marché de l’emploi (Gardiens, plantons, chauffeurs VL, pompistes, etc.…).

En définitive, ce plan social a permis de retenir plus de 200 agents au sein de la nouvelle structure d’ATTM, et la compression de 137 agents qui bénéficieront de l’intégralité de leurs droits conformément aux dispositions légales et réglementaires.

Pour illustrer l’effort consenti par les pouvoirs publics, il ya lieu de noter que cette opération a eu pour effet une augmentation des effectifs d’ATTM de 145 %.

En allant au delà de cet effort, il y avait un risque de créer un déséquilibre qui aurait pu être préjudiciable à la nouvelle entité, ce qui allait à l’encontre de la recommandation du Conseil des Ministres.

Dans son rôle d’entreprise nationale citoyenne, ATTM ne ménagera aucun effort, à chaque fois que cela est possible, d’accorder une priorité absolue à la réinsertion du personnel compressé et possédant des compétences dans son domaine d’activité.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 2712

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • maleyougo10 (H) 22/03/2018 14:48 X

    L'ENER est un établissement d'entretien routier créé en 1994 uniquement pour l'entretien tout son personnel est recruté dans le cadre de son activité (entretien, c'est une évidence de trouver des agents de support ayant d'autres spécialités tel que les comptables, les gestions des magasins, la gestion des ressources humaines....

  • KANTAKI (H) 19/03/2018 21:43 X

    Oui mais le personnel ne peut être mis en cause pour une responsabilité qui n'est pas la sienne ! Un licenciement devra être effectué et une bonus départ payé pour que ce personnel puisse supporter la transition...

  • vformauritania (H) 19/03/2018 20:53 X

    Danger Mr le Président, la seule IRM en Mauritanie en danger à nouadhibou. Voir svp le responsable de cette acquisition très cher q l'état Mauritanienne à payer très cher. Merci