26-04-2018 00:30 - Le Président de la République appelle à déployer davantage d'efforts dans l'intérêt des peuples africains et pour préserver leur dignité

Le Président de la République appelle à déployer davantage d'efforts dans l'intérêt des peuples africains et pour préserver leur dignité

AMI - Le Président de la république, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a indiqué que le rôle que joue la commission africaine des droits de l'homme et des peuples est considéré comme central dans le développement de notre continent aux plans social et économique, eu égard à ses grandes contributions dans la promotion des ressources humaines.

Il a, en outre, appelé, dans un discours prononcé, mercredi au Centre international des conférences à Nouakchott, à l'ouverture de la 62eme session ordinaire de la commission africaine des droits de l'homme et des peuples, à déployer davantage d'efforts dans ce cadre dans l'intérêt des peuples du continent africain et pour la préservation de la dignité de ses fils.

Voici le texte du discours du Président de la République:

"Au nom d'Allah Le Clément et le Miséricordieux,

Monsieur le Premier ministre,

Messieurs les membres du Gouvernement,


Madame la présidente de la commission africaine des droits de l'homme et des peuples,

Mesdames, Messieurs les membres du corps diplomatique et les représentants des organisations internationales et régionales

Mesdames, Messieurs,

Je voudrais tout d'abord saisir cette précieuse opportunité pour vous exprimer notre satisfaction pour la tenue de la 62eme session ordinaire de la commission africaine des droits de l'homme et des peuples à Nouakchott, session qui se tient à un moment où la promotion et la protection des droits de l'homme ont connu une évolution sensible dans notre continent africain, en cohésion avec notre système des valeurs qui rejette les comportements contraires à la dignité humaine.

Mesdames, Messieurs,

La République Islamique de Mauritanie, partie prenante au mécanisme africain pour la promotion et la préservation des droits de l'homme, a suivi au cours de la dernière décennie une politique visant à préserver et à promouvoir les droits de l'homme et à ancrer la pratique démocratique. Dans ce cadre, un arsenal juridique complet a été adopté pour protéger les droits individuels et collectifs.

Notre pays qui occupe, de manière continuelle, une place avancée dans le classement de la liberté de la presse au plan international garantit, de façon complète et permanente, à ses citoyens et aux personnes résidant sur son sol l'exercice de tous les droits individuels et collectifs.

Conscient des dangers que représentent la pauvreté, l’ignorance et le sous-développement sur l'exercice effectif des droits de l’homme, l’État mauritanien a adopté une stratégie nationale de lutte contre la pauvreté et la marginalisation qui a permis d’opérer d’importantes réalisations dans des domaines vitaux comme la santé, l’éducation, la promotion de l’habitat social, la construction des infrastructures de base et la garantie de la sécurité alimentaire.

Le Gouvernement a également consenti, durant ces neuf dernières années, des efforts intenses pour développer notre système démocratique en adoptant le dialogue politique comme approche et en ouvrant large la porte devant tous les citoyens et citoyennes pour une participation efficace à l’entreprise de construction nationale, ce qui constitue une garantie fondamentale pour la promotion des droits de l’homme.

Mesdames et Messieurs,

Le rôle que joue la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples est central dans le développement de notre continent au niveau social et économique et ceci eu égard à ses grandes contributions à la promotion des ressources humaines. Et dans ce sens, je vous invite à déployer davantage d’efforts au service de l’intérêt de nos peuples et de la préservation de leur dignité.

En conclusion, je souhaite pleins succès à vos travaux et déclare ouverte, par la grâce d’Allah, la 62ème session de la Commission africaine des Droits de l’Homme et des Peuples.

Je vous remercie

We Selamou alykoum we Rahmetou Allah”




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 1061

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • kalidou gueye (H) 26/04/2018 16:46 X

    Heureusement pour le bon citoyen, il est à 12 mois de la fin de son règne et d une alternance que nous avons tant rêvé et qu on a jamais vécu. C est pourquoi je me sacrifierai pour contribuer à ce changement en 2019.

  • cccom (H) 26/04/2018 09:55 X

    Excellence, Protéger l’enfant de l’extrémisme en lui donnant son droit à l’enseignement Cerveaux des Oasis intensif et gratuit est la pas de droits de l’Homme et de l’éradication de l’extrémisme et de la violence sauvage dans le monde. . Je vous donne en lecture ma lettre réponse à l’Adresse du Président de la Banque Mondiale à une question que cette institution avait posté hier sur ma page facebook : ;A mon avis le moyen qui développe le capital humain égalitaire et utile dans le monde est la généralisation quasi gratuite par la Banque mondiale du système éducatif parental Cerveaux des Oasis de Maaden El Ervane, qui a pour spécificités d’être à la fois : :1- Anglo-saxon (modulaire au lieu de 8 professeurs un seul suffira par intermittence.,. 2- Asiatique (intensif de 2300 h/an en 11 mois au lieu de 700h en 9mois du système mondial) , 3- Cartésien ( qui développe l’intelligence de l’enfant par les mathématiques en bas âges 4- Quasi-gratuit pour cause de son coût de prés de 70%. 5- Réducteur du cursus scolaire primaire et secondaire de 50 à 70% 6- D’augmenter sensiblement le taux de réussite en assurant l’admission des jeunes au bac scientifique à l’âge de 11 ans. et au doctorats scientifiques trilingue à l’âge de 18 ans. 7- Une spécificité que je n'oublie pas du système éducatif Cerveaux des Oasis est l'éradication de l'extrémisme dans le monde dans nos futures générations qui se feront inscrire dans le système du 15 juillet au 15 juin. pour compter de cette année par exemple comme je le martèle à notre Gouvernement. Ce système communautaire conçu et appliqué dans l’Oasis de Maaden El Ervane en Mauritanie depuis 1995 avait déjà permis à cette Oasis qui n’avait pas un seul bachelier jusqu’en 1997 réussi d’avoir aujourd’hui plusieurs dizaines de docteurs à cursus réduits dont le plus célèbre est l’actuel Ministre de Mauritanie le Dr PHD en maths avec mention d’excellence appliqué à l’informatique , Mohamed Ould Djibril qui avait auparavant comme la plupart de ses collègues dans cette Oasis enclavée, réussi son Bac C en 2 ans au lieu de 7 ans dans le secondaire... cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr

  • Korimagna (H) 26/04/2018 09:53 X

    Pendant que CE dictateur chevronné parle de dignité des peuples? il a jeté des centaines de milliers de mauritaniens dans un avenir sombre et incertain. Le gèle du passif humanitaire, les assassinats et le génocide biométrique, l'augmentation de la miséré des pauvres...!!! A qui se moque t-il ???

  • bleil (H) 26/04/2018 00:51 X

    C'est l'hôpital qui se fout de la charité ... Mr le président, charité bien ordonné commence par la préservation de la dignité des mauritaniens ! Arrêtons la politique de l'autruche que des imbéciles ont établie dans le pays avec une pointe de dédain et dont le saccage envers nos paisibles populations doit impérativement s’arrêter faute de quoi nous resterons à la traîne de la race humaine ...