26-04-2018 09:30 - CGTM ● Communiqué de presse sur la grève des médecins généralistes et spécialistes

CGTM ● Communiqué de presse sur la grève des médecins généralistes et spécialistes

CGTM - Les médecins généralistes et spécialistes entament depuis le lundi passé une grève générale qui touche la plupart des hôpitaux et des cliniques sur l’ensemble du territoire national.

Les revendications des grévistes portent, entre autres, sur l’amélioration des conditions de travail, la gratuité des frais d’urgences, la fourniture de médicaments de qualité et l’homologation des prix des prestations médicales. Les citoyens, au premier rang desquels se trouvent les travailleurs, sont indignés par le silence observé par les pouvoirs publics depuis le déclenchement de la grève.

Face à cette situation, la Confédération générale des travailleurs de Mauritanie (CGTM) :

• exprime sa solidarité agissante avec le mouvement de grève des médecins et spécialistes

• exprime son soutien indéfectible aux médecins mauritaniens dans leur lutte pour la satisfaction de leurs revendications somme toute légitimes.

• exige l'ouverture de négociations sérieuses et constructive débouchant sur l’amélioration des conditions de vie et de travail des médecins mauritaniens.

Nouakchott, le 25/04/2018

Le Comité exécutif



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : CGTM
Commentaires : 2
Lus : 1495

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • Filsdupauvre (H) 26/04/2018 22:53 X

    Je suis toutes à fait d'accord avec la gréve des Médecins?,mais,je crois que ce que font nos Médecins ,surtout au Urgences,ou le patient à besoin urgentes de ses expériences,tu l'observe en peu tranquille pour ne pas dire très négligent par la situation dans laquelle le patient souffre des douleurs embêtantes.

  • hachmi (H) 26/04/2018 12:40 X

    Ok, pour les infrastructures et les équipements médicaux Ould Abdel Aziz a beaucoup travaillé, mais pour la qualité des soins et le traitement du personnel, il reste beaucoup à faire. Il faut seulement se mettre à la porte de l'hôpital pour se rendre compte de l'incongruité de la situation. Des parents de malades qui accourent aux pharmacies en face avec des ordonnances kilométriques pour se voir livrés toute sorte de produits aux origines douteuses. Sans oublier ce personnel vaillant du Professeur de médecine au Garçon de salle travaillant avec un salaire de misère.