01-05-2018 23:15 - La CGTM commémore la Fête Internationale du Travail

La CGTM commémore la Fête Internationale du Travail

AMI - La Confédération générale des travailleurs de Mauritanie (CGTM) a commémoré mardi à Nouakchott la fête internationale du Travail qui coïncide avec le 1er Mai de chaque année.

Les festivités ont été marquées par une marche à pied à laquelle ont participé les sections syndicales affiliées à la confédération et qui s’est ébranlée du Centre hospitalier national avant de s’arrêter au niveau de la place se trouvant près du groupement des écoles.

Au cours du meeting qui a couronné cette marche, le secrétaire général de l’CGTM, M. Mohamed Abdellahi Ould Mohamed dit Nahah, a souligné l’importance de la Fête internationale du Travail pour les travailleurs et ce qu’elle représente pour eux comme opportunités pour se remémorer les sacrifices du travail.

Il a incité les travailleurs à resserrer les rangs pour conquérir leurs droits légitimes, appelant dans le même temps à une augmentation des salaires, en particulier du SMIG, ainsi que le règlement de la situation des employés non permanents (PNP).

La plateforme revendicative de l’UGTM comporte de nombreuses doléances dont, entre autres, la suppression de l’imposition des salaires et la révision des textes organisant la Caisse nationale de l’assurance maladie.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1298

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • cccom (H) 02/05/2018 05:11 X

    Les changements climatiques favorables aux palmiers et donc à la polyculture tri étagée dans un espace de 600km X 600km au Nord du pays et nouvelles performances technologiques en matière de dessalement de la mer de l’énergie solaire et éolienne de la micro irrigation, de la télé irrigation de la mécanisation agricole de la culture in vitro offrent l’opportunité de créer 15 millions d’emplois (pour une population de 3 millions d’habitants dans ce vaste desert) fortement rémunérateurs en Mauritanie qui apportent des recettes annuelles plusieurs milliers de fois que celles des mines de la pêche réunies. A quand l’éveil de l’ Etat et des cadres de Mauritanie sur le potentiel de créer gratuitement en 30.000 docteurs scientifiques/an et 100.000 emplois/an sur ses propres moyens et un millions d’emplois sur fonds extérieur dans le Nord terra nullis de Mauritanie ? cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr ..