29-05-2018 14:30 - Grève des médecins : les dentistes décident de suivre

Grève des médecins : les dentistes décident de suivre

Sahara Medias - Les dentistes mauritaniens, réunis en assemblée générale dans la nuit de dimanche à lundi, ont examiné la position de leur syndicat par rapport à la grève des médecins généralistes et spécialistes et ont décidé à l’unanimité de se solidariser avec les grévistes dans leurs revendications.

Ils ont souligné l’importance de l’une de leurs principales revendications, celle de recruter les dentistes et de les intégrer dans la fonction publique.

Dans une déclaration faite à l’issue de l’assemblée générale, Dr Abdi O. Limam président du syndicat des dentistes a dit que les doléances formulées par les médecins ne diffèrent en rien de celles que les dentistes ont toujours affichées d’où la nécessité de rejoindre le mouvement de grève, selon lui.

Limam a ajouté que la médecine dentaire fait face en Mauritanie à de grandes difficultés relatives aux équipements et à l’assurance, que ne leur garantit pas le gouvernement.

Evoquant le recrutement des dentistes, le président du syndicat souligne, que malgré leur nombre réduit et les besoins importants du pays pour leurs services, il est rare de voir s’organiser un concours de recrutement pour eux.

Il révèle qu’il existe des dentistes ayant dépassé l’âge légal pour le recrutement dans la fonction publique, ont été privés, de même que leurs enfants de l’assurance maladie.

Bon nombre d’intervenants, lors de cette assemblée générale, ont réaffirmé que les difficultés que connait le secteur de la stomatologie les ont amené à rejoindre le mouvement de grève des médecins généralistes et spécialistes dans leur plateforme revendicative à laquelle ils veulent ajouter la leur.

Le syndicat des dentistes a notifié jeudi au ministère de la santé, sa décision de rejoindre le mouvement de grève des médecins déclenché depuis près d’un mois dans tous les hôpitaux mauritaniens.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1301

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • Selmedine (H) 29/05/2018 16:55 X

    Les crises sociales (santé et éducation) constituent le baromètre du bien être de toute société.Aucune population ne peut s'en dispenser de sa santé et de son éducation.Bien entendu la modernisation des plates formes techniques est une nécessité ,mais l'amélioration des conditions des personnels doit constituer la priorité des priorités .Il est regrettable que nos responsables n'ont pas de penchants pour les ressources humaines,mais sont surtout obnubilés par les achats ,marchés etc

  • Erreur : Illegal mix of collations (latin1_swedish_ci,IMPLICIT) and (utf8_general_ci,COERCIBLE) for operation '='