30-05-2018 11:00 - Vers une grève illimitée des pharmaciens mauritaniens

Vers une grève illimitée des pharmaciens mauritaniens

Apanews - Le Syndicat des pharmaciens mauritaniens a annoncé, mardi à Nouakchott, avoir déposé un préavis de grève illimitée auprès du ministère de la Santé.

Selon un communiqué reçu à APA, les pharmaciens veulent la révision de la loi sur la pharmacie, l’implication du syndicat dans les études techniques relatives aux médicaments et consommables médicaux et la gratuité des analyses des produits pharmaceutiques, dont il doute de la qualité.

Ils exigent également l’association du syndicat dans les conseils d’administration des établissements publics concernés par les médicaments et consommables médicaux, et la mise à jour de la liste des médicaments enregistrés en Mauritanie.

« A travers cette grève, les pharmaciens demandent la révision des salaires, l’institution d’une formation continue, le recrutement des pharmaciens au chômage, l’ouverture des pharmacies d’hôpitaux, l’arrêt de la délivrance de permis aux dépôts pharmaceutiques et la généralisation de l’assurance maladies à tous les Mauritaniens », explique le communiqué.

La grève des pharmaciens vient s’ajouter à celle des médecins généralistes et spécialistes observée depuis début mai dans le pays et suivie à 90% en dépit d’un service minimal dans les structures d’urgence.

Ces médecins exigent, eux aussi, l’amélioration de leurs conditions de travail, la gratuité des soins et médicaments dans les services d’urgence et la répression des faux médicaments.

MOO/te/APA



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Apanews
Commentaires : 2
Lus : 1488

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • DocteurM (H) 30/05/2018 13:09 X

    Il faut faut faire un distingo entre pharmaciens qui sont des professionnels de la pharmacie et des propriétaires de pharmacie-boutiques qui meublent de façon agressive l'ensemble du territoire national, pour savoir qui seront en grève. Je suis sûr que ce n'est pas les pharmacie-boutiques qui trouvent largement leur compte, avec des sommes faramineuses qu'elles engrangent au détriment des poches et de la santé au sens propre de notre pauvre population.

  • thialido (H) 30/05/2018 11:23 X

    La caravane passe et le chien aboie ou le chien aboie après que là caravane ai passé. Il disent d'arrêter la délivrance des autorisations des dépôts pharmaceutique alors qu ' ils sont les premiers à bénéficier de cette magouille à grande échelle. Pharmacie en Mauritanie est synonyme de boutiques, pharmaciens en Mauritanie est synonyme de WOGAAF et tout le monde le sait.Ne nous tympaniser pas vous devez être repéré et durement puni par la loi.