09-06-2018 13:33 - Mauritanie : mise en garde aux cliniques privées employant des médecins du public

Mauritanie : mise en garde aux cliniques privées employant des médecins du public

Journal de Brazza - Le ministère de la Santé mauritanien a adressé, jeudi, une mise en garde aux cliniques privées qui emploient des médecins travaillant dans le secteur public en dehors des horaires et lieux de travail officiels, a-t-on appris de source sûre à Nouakchott.

Suite à des missions d’inspection dans les cliniques privées, il a été constaté que des fonctionnaires publics y travaillent sans autorisation, a indiqué le ministère dans une lettre adressée aux responsables desdites cliniques, rappelant que tout manquement constaté expose les contrevenants aux sanctions prévues dans ce domaine.

Cette mesure est perçue comme étant un cran supplémentaire monté sur l’échelle des pressions exercées par le ministère sur les médecins qui observent une grève illimitée depuis plus d’un mois.

La quasi-totalité des médecins du secteur public mauritanien exercent dans des cliniques privées en dehors de leurs horaires de travail dans les hôpitaux de l’Etat.

Dans la même logique, le ministère a procédé au relèvement dun bon nombre de médecins généralistes et spécialistes de leurs fonctions dans les structures sanitaires publiques.

De leur côté, les grévistes ont décidé de résilier de manière collective leurs contrats avec l’hôpital militaire de Nouakchott.

Apanews



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 2481

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • pyranha (H) 10/06/2018 19:25 X

    Un commentaire que nous avons posté concernant cet article il y a presque 24h00 n'est tjrs pas mis à jour et certainement destiné à la poubelle par cridem. Qu'à cela ne tienne et nous n'en voulons point à cridem qui ne fait que son job comme toujours ,nous vous félicitons plutôt . Et pourtant il ne contient rien de méchant .La seule remarque que nous avons fait à ce ministre et qui est du reste de son intérêt , est de lui dire de ne pas mélanger politique et sa carrière professionnelle et de s'inspirer de Pr ici présents dans cette république et ayant des comportements républicains.Il ne faut pas que Pr KANE tire trop sur la ficelle politique pour se positionner et oublier que sa carrière de médecin est bcp plus glorieuse ,honorable et impossible de suppléer par quoi que ce soit, lui même étant comme tous les autres médecins en gréve ,ils doivent se joindre se concerter et trouver une issue.En somme il devrait plutôt ne pas prendre partie mais prendre le juste milieux et jouer au diplomate pour arrondir les angles mais pas menacer ses confrères pour les beaux yeux d'un pouvoir au bord d'un séisme.

    ----

    "Pyranha",

    BONJOUR,

    C'est vous qui avez mal posté votre commentaire, en l'attribuant à un autre article dont voici le lien : http://www.cridem.org/C_Info.php?article=712174

    Nous l'avons validé, pour juste éviter que vous nous soupçonniez de quoi que ce soit, comme vous l'avez fait plus haut. Cordialement!

  • habouss (H) 09/06/2018 19:48 X

    Pourquoi la résiliation de contrat commence par l'hôpital militaire ? Parce que dans hôpital militaire, il y a militaire le calvaire de la Mauritanie !