19-06-2018 20:16 - Le parlement mauritanien discutera des dettes de Cheikh Aly Ridha ce mercredi

Le parlement mauritanien discutera des dettes de Cheikh Aly Ridha ce mercredi

Adrar-Info - Le parlement mauritanien discutera , demain, mercredi , la question de la dette de Cheikh Ali Ridha Bin Mohammed Naji al-Saidi, afin de situer la part de responsabilité du ministre de l’économie et des Finances Moctar Ould Djaye dans ces dettes et leur impact sur l’économie mauritanienne.

La question est posée au ministre par la députée , Maalouma Mint Bilal, membre de l’Alliance populaire progressiste (APP). Les dettes de Cheikh Aly Ridha ont commencé à intéresser l’opinion publique, depuis plusieurs mois.

Une attention accrue à ces dettes est constatée, après l’annonce par leur auteur, lundi 5 février 2018, de sa repentance après sept ans de pratique, et la fermeture de son bureau commercial, qui menait des opérations de transactions domaniales et immobilières en son nom .

Dans un enregistrement sur Watsapp largement diffusé , il y’a quelques semaines , Cheikh Aly Ridha déclare : « avoir arrêté de cumuler des dettes et cherché un moyen de résoudre le problème de leur payement, en concevant avec des proches un plan , qui prévoit des procédures de règlement

Cheikh aly Ridha et son bureau n’ont pas annoncé une estimation de la taille de ses dettes à ce jour, alors que son directeur de bureau de transactions, Mohamed Mahmoud Ould Badi a annoncé le 08 février dernier, du lancement d’une procédure de recensement des bénéficiaires de la dette avec précision et un rééchelonnement calendaire de celle-ci, proposant de payer 22 créanciers tous les jours, après un accord convenu avec des hommes d’affaires,dont le sieur Ali Ould Dewla.

Récemment , il a été question d’une licence octroyée à une société chinoise pour extraire et exporter du phosphate dans la région du Brakna, en rapport avec l’affaire Aly Ridha.

Pour rappel, le bureau de Cheikh Aly Ridha achetait des maisons à des prix supérieurs à la valeur du marché et les vendait en dessous de leur prix d’achat , au cours de la période 2010 – 2017, – comme l’a annoncé Cheikh dans son enregistrement -

Source : http://www.alakhbar.info/?q=node/11624

Traduit par Adrar.Info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 2002

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • Korimagna (H) 20/06/2018 08:48 X

    Où va la Mauritanie ? L'injustice grandit plus que jamais, les voleurs et les criminels s'épanouissement sous la couverture des hautes autorités de ce pays. Le système judiciaire devient un instrument pour aider les voleurs et les criminels dans leurs missions incrédules. AZIZ doit se repentir et redresser le pays pendant qu'il est encore temps. Trop, c'est trop !

  • Hammejerel (H) 19/06/2018 23:49 X

    Bernad Madoff, un juif qui extorqua les biens des juifs fut condamné à la peine maximale de 150 ans quand son empire s’effondra comme un château de cartes. Notre Madoff national, de surcroit Cheikh vénéré, se la coule douce dans une république islamique . Peut on construire un pays sur la base de l’injustice, des banques et aux pauvres citoyens, personne n’est épargnée. La justice est ce qui met de l’ordre dans toute chose. Quand les affaires de ce bas monde sont gérées de manière juste, il tient debout même si l’individu qui vit cette vie n’a aucune part dans l’au-delà. Et quand elles ne sont pas gérées d’une manière juste, il ne tient pas debout et ce même si la foi de l’individu qui le vit lui garantit une bonne rétribution dans l’au-delà. Il a dit également : « La justice est une obligation de tous envers tous et en toute circonstance et l’injustice est illicite et n’est permise en aucun cas. » Et puisque le statut de la justice est si élevé et son rang si grand et prestigieux, la noble législation musulmane l’ordonne et exhorte à l’applique. C’est cette Mauritanie peu enviable, que le mouvement du 10 juillet 1978 va léguer aux générations futures, quarante après. Je pense que la fin n’est plus loin …..Quand on est musulman on doit être exemplaire. Que dire de ce Cheikh là et les autres tapis dans l’ombre

  • bleil (H) 19/06/2018 22:03 X

    Ce farfelu et ceux qui l'ont aidé dans son forfait national doivent être pendus haut et court ... y compris bien entendu la "vache qui rit" dont le Ministère n'a fait que réconforter le diable dans sa course effrénée pour s'enrichir aux dépend de paisibles citoyens !

  • boubou_kibili (H) 19/06/2018 20:47 X

    Quelle république Bananière. On ose encore nous parler de rigueur de gestion et de religion dans ce pays? Tout le sait et suivez bien mon regard chers amis et pensez vous que dans ce pays sous contrôle total par MOAZ et son Union pour Rien ce cheikh aurait pu fait tout cela. Repentance alors là quel toupet!!! Prions à la sortie de ce mois beni qu'il ne nous arrive pas un malheur dans ce pays de malfaiteurs sous couvert de toutes les vertus. mon œil. Vivement Inchaa Allah 2019 que l'on se débarrasse pour de bon de toute cette racaille!! Amine Ya Rabi.