12-07-2018 11:35 - La Mauritanie décide d’empêcher la traversée entre 2 localités situées sur les deux rives du fleuve Sénégal

La Mauritanie décide d’empêcher la traversée entre 2 localités situées sur les deux rives du fleuve Sénégal

Saharamédias - Les autorités mauritaniennes ont empêché mercredi la traversée depuis l’un des points de passage avec le Sénégal, ce que certains ont considéré comme une fermeture unilatérale de la frontière par la Mauritanie.

Le correspondant de Sahara Media au Trarza, citant une source sécuritaire, a dit que cette mesure avait été dictée par de hautes autorités sécuritaires, considérant que ce point de passage ne fait pas partie de ceux déterminés par la Mauritanie.

Le problème se serait posé quant une patrouille commune entre la marine et l’armée mauritaniennes était passé à proximité d’une petite localité appelée Saldy, non loin de Boudour, située sur le fleuve Sénégal, et remarqué que des pirogues traversaient le bras du fleuve qui sépare les deux rives.

La patrouille est intervenue pour ordonner le retour des pirogues à leur point de départ, c’est-à-dire le Sénégal.

Elle a justifié sa décision par le fait que ce passage ne faisait pas partie de ceux officiellement fixés par les autorités mauritaniennes.

Elle a demandé aux populations désireuses de traverser de se rendre au point de passage de Boudour, une décision qui n’a pas été du goût des habitants de la localité sénégalaise.

Le correspondant de Sahara Media précise que les deux localités sont habitées par des familles de la même tribu, liées par des relations commerciales et sociales qui leur imposent quotidiennement de traverser de part et d’autre.

Des médias sénégalais, citant les populations locales, ont déclaré que celles-ci considéraient cette mesure comme une fermeture unilatérale de la frontière de la part des autorités mauritaniennes.

Un notable de la localité, cité par un média local sénégalais a dit que les autorités ont justifié cette mesure par des instructions venues de hautes personnalités sans donner davantage de précisions.

Ces mêmes sources ajoutent que cette mesure a crée un climat de tension sur les deux rives.

La frontière entre les deux pays s’étend sur plusieurs centaines de kilomètres, une frontière naturelle dessinée par le fleuve Sénégal, jalonnée par plusieurs points de passage dont certains sont informels et qui ne sont soumis à aucun contrôle sécuritaire.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 2318

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • mohamed w.l (H) 12/07/2018 13:49 X

    Laviesenegalaise - La Presse du jour a fait état de fermeture de la frontière entre le Sénégal et la Mauritanie dans le département de Podor. Que se passe-t-il au juste. Selon certaines sources, seuls les passages non officiels sont fermés si l’on en croit à un élément de la garde mauritanienne, en service à l’un des postes frontaliers, joint au téléphone par nos confrères de Podorinfos. En effet, selon le portail régional de la ville de Podor repris par laviesenegalaise.com, les points de passage officiels restent ouverts et les populations vaquent librement à leurs occupations, d’ailleurs, le débarcadère de Podor en est une illustration parfaite. Les pirogues qui assurent la traversée vont et viennent et c’est le cas à Boghé, Dioudé Diéri, Wouro Aly qui sont officiellement reconnus par les deux États (Sénégal et Mauritanie). Des points de passage comme “Ngaolé, Toufndé Diami, Saldé célèbres et très fréquentés entre autres sont interdits et cette décision entre dans le cadre de la sécurisation de la vallée car dans une frontière, l’on ne peut pas entrer et sortir comme l’on veut”, a laissé entendre M.N, en service à la frontière. “La porosité des frontières est toujours décriée par les populations car de part et d’autre certains commettent des forfaits et vont se réfugier dans l’autre côté sans être inquiété”, argue Mamadou qui juge cette mesure pertinente. Appelant aux sénégalais de respecter les décisions des voisins mauritaniens qui eux respectent celles prises par la partie sénégalaise.

  • mohamed w.l (H) 12/07/2018 13:44 X

    Ces mêmes sources ajoutent que cette mesure a crée un climat de tension sur les deux rives. en contrôlant nos frontières pour éviter le passages des terroristes ou les bandits on nous soupçonnent de vouloir créer les problèmes bisar

  • mystere1 (F) 12/07/2018 13:33 X

    exact, ceci est juste un malentendu, il n y a rien de tel entre les deux pays, d'ailleurs le site "seneweb news l'a confirmé comme tel, dont voici l'article :(Entre le Sénégal et la Mauritanie, la circulation des personnes et des biens ne connaît aucune entrave. La République islamique n’a pas fermé ses frontières avec son voisin sénégalais, comme indiqué hier, mercredi 11 juillet. Selon Libération, ce sont les points de passage non-officiels qui sont fermés. Une mesure saluée, selon le journal, par Dakar. «Les points de passage officiels restent ouverts et les populations vaquent librement à leurs occupations, informe Libération. Le débarcadère de Podor en est une parfaite illustration : les pirogues qui assurent la traversée vont et viennent.»), ainsi évitons la précipitation des choses.