28-07-2018 14:51 - CIRDI: la Mauritanie remporte son bras de fer contre Bumi (Exclusif)

CIRDI: la Mauritanie remporte son bras de fer contre Bumi (Exclusif)

Financial Afrik - En instance depuis deux ans auprès du Centre international de résolution des conflits et différends liés aux investissements (CIRDI) basé à Paris, le litige opposant l’Etat mauritanien à Tamagot Bumi et Bumi Mauritania connaît son épilogue.

Le tribunal condamne Bumi à verser 3, 3 millions d’euros à l’Etat mauritanien pour procédures abusives. Dans ce dossier, la Mauritanie était défendue par Éric Diamantis, Pierre Ferroud et Jamal Taleb du cabinet Clyde. En face, Bumi avait opté sur le tandem Laurent Jaeger et Pascal Agboyibor du cabinet Orrick.

Le nœud de l’affaire


En fait, les avocats qui défendaient la Mauritanie ont établi que Bumi Mauritanie avait été vendu par la famille Abeidina. La vente avait été relevée à la Bourse de Jakarta. Ayant apporté toutes les preuves de la transaction faite en cachette devant le CIRDI, les avocats de l’Etat mauritanien ont soulevé l’incompétence du tribunal lequel a lourdement condamné Bumi.

Le différend entre les deux parties remonte en 2013 quand le ministère mauritanien du Pétrole, de l’Energie et des Mines, avait décidé de ne pas commuer les licences d’exploration des deux sociétés Bumi en licence d’exploitation, arguant du retard dans le démarrage des travaux. Une position aux antipodes des déclarations de BUMI estimant avoir investi jusqu’à 43 millions de dollars sur les sites en question.

L’attribution du permis d’exploration minière à la société TAMAGOT BUMI Mauritanie SA, filiale détenue à 90% par BUMI Mauritanie SA (la transaction de Jakarta change la donne ) date de décembre 2011. Le gisement estimé sur ces deux sites serait de 600 milles tonnes de fer.

Par Adama WADE



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 2091

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)