02-08-2018 19:00 - Maroc: le roi Mohamed VI limoge son ministre de l'Economie

Maroc: le roi Mohamed VI limoge son ministre de l'Economie

RFI - Le roi du Maroc a limogé son ministre de l'Economie, Mohamed Boussaïd, ce mercredi 1er août. Peu de précisions ont été données par le Palais royal dans un communiqué lapidaire. Cette mesure intervient deux jours après un discours à la nation exigeant du gouvernement qu'il active les mesures socio-économiques pour les plus démunis.

C'est seulement 48 heures après un discours du roi très attendu prononcé depuis Al Hoceïma, capitale du rif en fronde depuis plus d'un an, qu'intervient le limogeage de Mohamed Boussaïd.

Technocrate et ancien ministre de l'Intérieur, il est présenté comme un fidèle serviteur de l'Etat. Cette décision survient dans un contexte de tensions socio-économiques alors que le boycott par la population de trois grandes marques marocaines contre la cherté des prix est toujours vivace.

Cette décision intervient également un mois après le verdict rendu à l'encontre de la cinquantaine de leaders du mouvement du Hirak. Son chef charismatique, Nasser Zefzafi, a écopé de 20 ans de prison fermes.

En tout état de cause, le souverain chérifien qui a déjà appelé en octobre dernier les membres de son gouvernement à une refonte totale du modèle social marocain a réitéré son exigence de reddition des comptes de la part de l'exécutif.

C'est à ce titre que le ministre aurait été remercié. Une nouvelle manifestation de l'impatience de Mohamed VI. Il y a 10 mois, trois ministres – de la Santé, de l'Education et de l'Habitat – avaient fait les frais du courroux royal.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : RFI
Commentaires : 0
Lus : 1657

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)