05-08-2018 09:29 - Mauritanie : 25 morts sur les routes en 2 jours

Mauritanie : 25 morts sur les routes en 2 jours

Saharamédias - Les victimes sur les routes mauritaniennes ont atteint 25 en une journée seulement, après l’accident intervenu samedi sur la route de l’espoir, non loin de Boutilimitt, et qui a coûté la vie à 8 personnes, en plus de 9 blessés dont certains grièvement.

Des sources de l’hôpital Hamed de Boutilimitt a confirmé à Sahara Media avoir accueilli 8 morts et des blessés dont certains grièvement, victimes d’un accident qui a eu lieu à 17 kilomètres à l’ouest de cette ville.

Un mini bus est entré en collision avec un taxi brousse transportant 7 personnes. Selon les sources médicales ce bilan pourrait s’alourdir eu égard à la gravité des blessures de certains passagers.

Cet accident est le second intervenu samedi sur la route de l’espoir, non loin de la ville de Boutilimitt, le premier ayant fait une victime et quatre blessés.

Cette recrudescence des accidents sur les routes mauritaniennes a entraîné une grande colère sur les réseaux sociaux, les populations demandant aux autorités d’œuvrer à réduire les accidents sur les routes du pays en améliorant la situation des routes et en appliquant rigoureusement les lois organisant la circulation routière.

Les principaux axes routiers du pays sont particulièrement délabrés en l’absence d’entretien et de réhabilitation. Ils sont jalonnés de crevasses et de nids de poules et couverts parfois de languettes de sable. Selon certains rapports les routes mauritaniennes seraient parmi les plus dangereuses de la sous région.

Les autorités mauritaniennes estiment elles que cette recrudescence des accidents est du au non respect du code de la route par les chauffeurs ce que certains expliquent par le phénomène de la corruption dans le milieu chargé de la délivrance des permis de conduire.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 5
Lus : 6020

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • maestro (H) 05/08/2018 17:54 X

    3 facteurs clés: 1: Plein de chauffeurs idiots et non Inquiet de leur resonsabilite. 2: Une surcheage et la cherete. Des billets prouvent a eux seuls le manque de concideration de la part de l état. 3 :toute les routes du sud sont aussi toutes hors normes depuis des lustres. Je vous invite a ouvrir google earth et zoomer sur la route rosso. Vous verrez qu elle zigzague inutilement pansant que toutes les autres routes sont droites que mon pouce majeur.

  • almoudo3 (H) 05/08/2018 13:52 X

    A la derniere Phrase, si l etat estime que les accidents sont du a la corruption sur la delivrance des permis sans passer par la formation alors, l etat est responsable. L Etat sait ou se trouve le probleme mais donc resolvez le probleme.

  • doudou19 (H) 05/08/2018 10:30 X

    On continue à nous dire, le non respect du code la route, l'excès de vitesse qui en sont la cause de ces accidents meurtriers. On ne vous parlera jamais de l'état lamentable de ces sentiers de la mort. Ceux qui nous gouvernent ne nous respectent-ils? Je dirai non! Ils nous prennent pour des sans sens etc...

  • doudou19 (H) 05/08/2018 10:26 X

    L’état des routes tant à Nouakchott ou à l’intérieur du pays, justifie t-il le paiement de la vignette? Il est révoltant de continuer à vivre ce calvaire pour lequel aucun palliatif ne se dessine à l’horizon. Des morts par ci, des morts par là jusqu’à quand ? Des accidents à répétition. Il est devenu imprudent d’emprunter ces sentiers de la mort pour se rendre chez-soi. Pourtant ils représentent des marchés juteux et alléchants. Un laisser-aller absolu. L'Etat existe t-il? Pourquoi voter? Voter pour qui? La misère à outrance. La misère continue. Un pays dont les dirigeants sont sans âmes. Leur souci premier est d'amasser les sous de ce pays et de dilapider ses ressources. ALLAH.....

  • NDIEWO (H) 05/08/2018 10:22 X

    Les forces de l’ordre sont corrompues jusqu’à l’os. Des véhicules qui circulent sans assurance, sans freins, sans lumière et parfois sans carte grise, je ne parle même pas des permis. Les vitesses excessives