15-08-2018 21:16 - Mauritanie : Amnesty demande la fin des arrestations pré-électorales

Mauritanie : Amnesty demande la fin des arrestations pré-électorales

Alakhbar - Amnesty International demande aux autorités mauritaniennes de mettre fin immédiatement à la vague d'arrestations en cette pré-électorale dont sont victimes des journalistes, des personnalités de l'opposition dont des militants anti-esclavage, selon un communiqué parvenu ce mercredi à Alakhbar.

Parmi ces arrestations, Amnesty note celle du président de l'Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (IRA) et candidat malheureux à la dernière présidentielle Biram Dah Abeid, arrêté à son domicile le 7 août et celle d'Abdallahi El Housein Messaoud, un autre membre de l'IRA, interpelé deux jours plus tard.

Biram Dah Abeid et Abdellahi El Houssein Messoud sont arrêtés dans le cadre d’une plainte déposée par un journaliste accusant Biram de l'avoir menacé.

Biram a été informé par les policiers venus le cueillir que son arrestation émanait «d’en haut », selon Anmesty qui indique que durant leur garde-à-vue, leurs avocats ont été "empêchés à plusieurs reprises de les rencontrer".

"Le calendrier de l'arrestation de Biram Dah Abeid, quelques jours avant les élections législatives auxquelles il est candidat, est très suspect (...) il ne serait pas surprenant que ces accusations soient politiquement motivées", a déclaré François Patuel, Chercheur d’Amnesty International en Afrique de l’Ouest.

Amnesty souligne que dans la foulée, les journalistes en ligne Babacar Ndiaye et Mahmoudi Ould Saibout ont également été arrêtés le 8 août après avoir publié un article critiquant un avocat basé en France proche du gouvernement mauritanien, publié initialement sur une autre plateforme.

Selon François Patuel, "ces arrestations et ces détentions constituent un signal inquiétant d'intimidation, de harcèlement et de répression des voix dissidentes des autorités mauritaniennes avant les élections législatives, régionales et locales du mois de septembre".



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 2535

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)