17-08-2018 17:33 - Mauritanie : L’opposant Sarr déclare la guerre aux système et dirigeants

Mauritanie : L’opposant Sarr déclare la guerre aux système et dirigeants

Alakhbar - Ibrahima Mokhtar Sarr, président du parti d’opposition AJD/MR, a déclaré la guerre au système mauritanien et à ses dirigeants, affirmant qu’il s’agit d’un système "basé sur l’esclavage, le racisme et la féodalité".

« Nous combattons le système et tout ceux qui le dirigent » « Quand vous apprêtez vos armes il faudra viser la cible : le système. Tout ceux qui veulent être président quand ils le sont ils suivront la même voie, sinon le système va les éliminer immédiatement », a déclaré Ibrahima Mokhtar Sarr qui intervenait, ce vendredi, à l’ouverture de la campagne pour les élections législatives, régionales et municipales du 1er septembre prochain.

« Ce n’est pas le régime de Ould Abdel Aziz qui nous intéresse, a ajouté le chef de l’AJD/MR. Ce n’était pas le régime de Maaouya Ould Sid'Ahmed Taya qui nous intéressait, même pas le régime de Mokhtar Ould Daddah.

Tous ces régimes, ont suivi la même chose. Depuis l’indépendance, il n’y a jamais eu de changement. C’est un système basé sur l’esclavage, le racisme et la féodalité ».

Ibrahima Mokhatar Sarr estime cependant qu’on est « aujourd’hui en phase de compétition entre les tenants du système pour le contrôle du système : chacun veut diriger le pays. Nous espérons que cette confrontation va hâter la chute du système pour qu’une Mauritanie nouvelle soit créée.

Mais cela ne pourra être que dans la mesure où les différentes composantes nationales se tiendront la main dans la main autour d’un pacte pour l’unité qui se basera sur des fondements essentiels à savoir le partage du pouvoir politique, la répartition équitable des richesses, l’égalité de toutes les cultures nationales et la préservation de nos terres ancestrales ».




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 2813

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)